Enregistreur de Wrench

Aller en bas

Enregistreur de Wrench Empty Enregistreur de Wrench

Message par Kacem le Dim 24 Oct - 20:56

Une bonne bouteille de rhum à la main, avachis sur sa chaises, les pieds posés sur un tuyau, Wrench racontait l'histoire à son ouistiti, Boulon, qui avait passé la majeur partie du temps caché son sa veste. Il enclencha l'enregistreur...autant que ca ne se perde pas. Les ronronnements des moteurs proches bercèrent le récit tout du long.


Une explosion... j'y suis habitué depuis ma plus tendre enfance. Loin d'être pour moi une source de peur et d'inquiétude, elles me berçaient. Elles ont été l'une de mes plus fidèle compagne, et j'ai commencé très tôt à tenter d'en percer les moindre secret, les reproduisant avec plaisir.

Oui plaisir, l'explosion en était l'origine. Et une fois encore, je ne fus pas abandonné par son amie. Un container, des esclaves enchainés...et une explosion pour le libérer.

La chance était avec moi, je n'étais relié qu'à deux étrangers. Celui du milieu succomba rapidement, un tir en pleine tête, mais l'autre humain au bout survécu, et pendant quelques longues minutes, nos destins furent liés, métaphoriquement et au sens propre.

Des tirs, des explosions, du feu, des cadavres. Après avoir atteint l'un deux, je ramassais un sabre et tranchais sans hésiter le membres du cadavre, véritable poids morts pour notre progression. L'autre récupéra un blaster et tira... il ne s'en sortait vraiment pas trop mal d'ailleurs.

Des mercenaires de l'OCG tiraient à vue sur les esclaves ayant eu la chance de réchapper au feu et aux explosions. Après un rapide coup d'oeil sur la scène, je remarquais d'autres personnes digne d'intérêt : à ma gauche un guerrier, armé d'un fusil...et il savait s'en servir au vue des tirs dans la tête qu'il a distribué en quelques secondes. Un autre humain apparut avant de le suivre.
Sur la droite, un homme en scaphandre d'abordage fonça parmis un groupe de 3 mercenaires, passant au dessus d'eux dans un salto. Les deux autres humains arrivèrent dans les environs, l'un des mercenaires fut abattu, les deux autres furent incorporé à l'équipage de pirates du scaphandrier, un capitaine à la grande gueule à priori...

Mon compagnon d'infortune et moi les rejoignirent peu après, bénéficiant d'une distraction de l'ingénieur pour courir à découvert... c'est fou ce qu'une main ensanglanté peut ressembler à une grenade dans le feu de l'action...

Nous étions donc 5, dans un vaisseau cargo de l'OCG, en flamme et surement sur le point de se disloquer. Un seul vaisseau était présent, là bas, au fond, près de la baie. Seulement quelques secondes avant qu'une autre explosion se produisit au niveau des container entre les hommes et le vaisseau.

Un véritable champ de feu a du être traversé par chacun d'eux, certains s'en sortant mieux que d'autres. J'ai cru un instant que j'allais y rester lorsque des mercenaires de l'OCG apparurent près du vaisseau, et commençèrent par lancer des salves dans notre direction.

Périr par le feu ou le laser...une choix plutôt difficile. Le "capitaine" joua encore de sa grande gueule comme d'une arme, et persuada rapidement les mercenaires de le rejoindre : ensemble ils pouvaient faire fonctionner le vaisseau et tous en réchapper. Seuls, la mort ne semblaient être qu'une maigre récompense.

Grièvement blessé, je tirais dans mes ultimes ressources la force de franchir les mètres me séparant de la bouche béante du sas du vaisseau. Perdant la notion du temps, je ne me souviens plus si c'était des secondes, des minutes, ou des heures qui se sont écoulées, avant d'attendre le sas. C'est alors que quelqu'un pris un peu de temps pour me soigner, le soldat aguerrit avec son fusil il me semble. Retrouvant ma lucidité, je me précipitais ensuite jusqu'à la salle des machines pour me l'approprier et mettre en route le tas de ferraille pour éviter qu'il ne nous serve de cercueil.

L'un des humains réussi à débloquer le vaisseau, pendant que d'autres prenaient place à certains postes. Le "capitaine" inconscient, fou et suicidaire affronta encore une fois les flammes alors que le temps leur était compté pour trouver une bouteille de rhum et baptisé le vaisseau... Une idiotie qui aurait du le conduire à la mort...mais bizarrement, ce ne fut pas le cas. Coup de chance rien de plus... Entre temps d'autres esclaves sortirent des décombres pour monter dans le vaisseau.

L'un d'eux, portant un hyperblaster lourd, le fracassa avant de s'élancer en courant, libre de poids vers le vaisseau.... SACRILEEEEEEEEEEEEEEEGE

Le pilote réussi à faire sortir le vaisseau du gros cargo, aidé par les canoniers qui ont stoppé la fermeture des portes.

La joie ne fut que de courte durée : je m'aperçut que nous n'avions qu'une heure d'autonomie, et nous venions de quitter un enfer terrestre pour un enfer spatial : un combat se déroulait entre l'OCG et un groupe de pirate.

Les senseurs furent rétablis, et après une communication, on nous permettait d'atteindre le vaisseau pirate... Enfin nous avions 5 minutes et des chasseurs au train. Facile!

Mais le pilote semblait maîtriser son sujet, de même que les cannoniers du vaisseau qui purent cocher plusieurs chasseurs à leur tableau de chasse. Le camouflage performant mis en place par la vigie du aussi lnous être d'un avantage certain. Après avoir joué un peu avec l'energie du vaisseau et l'orienter selon les besoins, je me précipitais vers une tourelle lorsque le vaisseau n'eu plus besoin de moi. Me déchaînant sur l'arme, tirant sur les chasseurs qui bourdonnait autour des deux navires pirates, c'est avec une certaine frustration que j'accueillis l'atterrisage, mettant fin à mon excitation.

Enfin atterrissage... Il aurait surement du finir par s'écraser...mais le pilote joua encore sur sa dexterité...ou bien ce fut encore la chance du capitaine suicidaire qui est intervenu, donnant l'ordre d'essayer d'atterrir sans faire de dommage à son navire.... Tsssssss

Quoiqu'il en soit, c'est une capitaine pirate qui les accueillit, pour nous enrôler. Les premières secondes furent plutôt tendu lorsque les deux capitaines s'affrontèrent verbalement, le "leur" faisant preuve d'une assurance mal placée... Mais il évita les fers de justesse, et par la même occasion son équipage aussi surement.

Je répliquais sobrement à la question tout aussi courte du capitaine "Qui es tu?". Deux mots suffisaient...pourquoi en dire plus alors? "Wrench, ingénieur".

Les autres membres furent aussi incorporé. Le pilote m'a fait une bonne impression...à confirmer pour voir s'il ne s'agissait pas de chance. L'homme au fusil s'est montré également un canonier hors pair...cela dit il s'est avéré qu'il appartenait dejà à l'équipage pirate. Mon compagnon d'infortune du début s'est révélé très efficace aux senseurs, rétablissant les communications et créant un brouillage efficace. Quant au "capitaine", c'était vraiment une grande gueule qui semblaient prendre des risques. Ca ne m'embête pas en soit, tant qu'il n'y a que lui qui les prends...sauf que la plupart du temps c'est aussi l'équipage et bibi qui trinquent. Mais bon...au final ca a payé...

C'est ainsi que je fus incorporé à l'équipage en tant qu'officier ingénieur. Un gros vaisseau, des grosses machines, surement pleins de réparation et d'entretien à faire. Et j'étais devenu pirate.

Une explosion...le passage entre l'enfer et le paradis ne tient finalement qu'à une explosion.
Kacem
Kacem
Officier
Officier

Messages : 489
Localisation : Là où y a des grosses machines bruyantes

Revenir en haut Aller en bas

Enregistreur de Wrench Empty Re: Enregistreur de Wrench

Message par Boulon le Dim 24 Oct - 22:05

Boulon entendant les ronflements d'un Wrench épuisé, appuya sur le bouton stop, pensant que ces ronflements ne les feraient pas passer tous les deux à la postérité...

S'armant de ses précieux projectiles, il passa le reste de la nuit à viser une bouche grande ouverte, les dents acérées faisant autant de tiges pour enfiler et classer les boulons... Et puis après tout, si d'aventures sa dextérité n'était pas parfaite, un petit bout de métal n'allait pas le tuer, voir le nourrir! Ca ne ferait pas de mal à ce grand gaillard qui en avait vu d'autres dans les déserts glaçés et arides...


[1h plus tard]

Boulon ayant classé ses boulons (ou les ayant perdus dans le gouffre abyssal), il s'attela à la tâche et commença les dérivations pour sublimer tout ce réacteur comme lui avait si bien appris Wrench...

_________________
Iiiiikkkk, Frooooouuuuummmm... [fait le boulon en ultra-vitesse propulsé à la main]
Boulon
Boulon
Perdu de l'espace
Perdu de l'espace

Messages : 2
Localisation : Sous la veste de Wrench

Revenir en haut Aller en bas

Enregistreur de Wrench Empty Re: Enregistreur de Wrench

Message par Kacem le Mer 27 Oct - 19:42

Wrench se réveilla donc avec un vieux gout de métal dans la bouche...trouvant un boulon derrière sa langue, et d'autres autour de ses dents, il se tourna vers son ouistiti.

Heee Boulon, t'aurais pu choisir une autre cible... Saleté de ouistiti, on te demande qui t'as apprivoiser hein! T'as intérêt à avoir assuré pendant ma sieste...il en est où ce réacteur?

Après quoi il tendit un morceau de banane à Boulon en inspectant le réacteur.

Kacem
Kacem
Officier
Officier

Messages : 489
Localisation : Là où y a des grosses machines bruyantes

Revenir en haut Aller en bas

Enregistreur de Wrench Empty Re: Enregistreur de Wrench

Message par Kacem le Mer 27 Oct - 20:10

Wrench, les traits tirés et le visage fermés se trouva un petit coin au milieu des tuyaux bruyantes des machineries où il pu parler à Boulon et à son enregistreur sans que personne ne puisse entendre




Derniers jours tout pourris... Ca avait bien commencé pourtant avec la petite escale pour vendre la prise et de dégourdir les jambes. Deux jours de quartiers libres, c'était énorme après avoir enchaîné les quarts, fermé sa gueule et pris une bonne grosse cuite des familles dans la cuisine du Sharkudok, avec un peu tout le monde. Il fallait bien ça pour remettre un peu de vie dans ce vaisseau...on dirait que c'est tous des robots...

Shakoté est plutôt sympa ceci dit, t'es pas d'accord Boulon? Il a un peu trop le nez dans ses bouquins ou ses calculs, mais on se complète bien du coup... Faut juste que je le convertisse à la méthode du chewing gum!

Ouais donc...pas mal de jours à travailler, manger un bout et travailler encore. Pas que je m'en plaigne mais bon... Je me suis fait jeté du poste de pilotage sans avoir pu placé un mot...je voulais voir Xavier pour réparer la Liberté Flamboyante. Foutue discipline. "La liberté d'accord, la discipline d'abord"... ca marche bien que quand les trouffions de base ont aucune avenir à par servir de chair à paté. J'ai pu faire passer le message par Korfu heureusement, sans insister ils auraient laissé un vaisseau avec quelques égratignures sans le toucher...autant balancer les crédits par la soute hein.

Il a gagné un peu d'influence le Korfu. Il a bien manoeuvré dans un champ d'astéroides découvert à temps par Alabastor. Ca m'a permit de me dérouiller sur les tourelles blaster, même si j'ai du être moins efficace que Xaime. Andrew s'en sort pas trop mal, planqué parmis les fusilliers. Toujours aussi grande gueule, mais au sein de ce vaisseau, même si c'est toujours aussi idiot et suicidaire, ca doit se montrer utile... Les rares sourires y sont souvent liés.

Ah oui l'escale donc...le bon côté c'est que ca nous a permit de toucher une solde..Enfin une partie. 200 au lieu de 500. La Grande Gueule a encore cité son code pirate, mais apparemment la loi du capitaine est au dessus de ce code. De toute façon les codes ca sert à rien, c'est celui qui porte le plus gros hyperblaster qui donne le son de cloche. Et pour le moment c'est Ardenis qui l'a.

J'ai pas trop pu faire le toursite, j'ai passé tout mon temps sur la Liberté Flamboyante, à évaluer les dégats et à la réparer. J'ai pu rencontré Zed, un petit mutant qui fait un peu de trafic...il m'a donné un bon prix pour des pièces de qualités. Il voulait me faire un prix si je parvenais à le faire rentrer dans l'équipage. Et encore une fois un ordre absurde d'Ardenis interdisait toute recrue du chantier. Autrement dit, t'as beau être super doué, t'es né au mauvais endroit on te prend pas. Viabilité zéro... C'est vrai qu'il vaut mieux se battre à main nue contre un Gurkan, même si on a des grenades à côté tout simplement parce qu'on n'aime pas la société qui les fabrique...j'te jure...

Ca a mal finit d'ailleurs...Ca aurait pu être pire ceci dit mais bon...

Zed et deux autres se sont fait choppé dans le vaisseau après que j'ai annoncé au mutant que ca serait pas possible. Elle a faillit déclencher une émeute parmi la population en voulait les tuer sur le champ, en plein milieu de la foule... Quelques minutes tendues, Andrew "La Grande Gueule" Hawkins a réussi à désamorcer le tout, avec un truc sur le code encore... Le résultat c'est qu'Ardenis a jurer sur son honneur de pirate de conserver les prisonniers dans la soute, les traitant comme ennemi s'étant rendu au combat.

Tu parles...on avait à peine décoller qu'elle s'est pointée avec son Requin et des membres fidèles pour les jeter par la soute. En voyant ça j'ai essayé de prévenir du monde... Korfu, Alabastor, Xaime et Andrew sont venus en particulier...mais on n'a rien pu faire, ils étaient trop nombreux. J'ai bien essayé de fermer les soutes, mais le Requin m'a tenu en joue avant que je ne ferme le premier sas. J'ai pu m'en sortir en disant que c'etait pour en pas qu'on crève si un idiot aurait voulu ouvrir le sas. Sauf qu'aucun idiot n'a eu le cran de le faire...même le Suicidaire s'est barré sans un mot. Il est peut être pas si suicidaire que cela...

Quoiqu'il en soit, direction Havana par l'hyperespace. Le voyage risque d'être mouvementé, la tension monte entre les fidèles aveugle à Ardenis et les autres... Le fait qu'elle ai renié sa promesse de pirates a du monter à la tête de plusieurs membres d'équipages plutôt neutres... Il faudrait déterminer qui est avec et qui est contre avant de tenter quoique ce soit... Le problème c'est que les plus fidèles sont en majorité les fusilliers et les cannoniers... Ceci dit Xaime a l'air d'avoir un peu d'influence, il semble doué meme si il semble s'attirer les ennuis.

Bref...opération profil bas le temps que l'on voit mieux dans ce brouillard... Vivement qu'il se lève, j'ai une grave envie de tout faire péter... Mais ca doit pas être la bonne solution... Y a une histoire de duel à l'épée, mais Ardenis tiens assez peu au respect de l'éthique sur ce point. Ca ne métonne pas et au moins je suis habitué à cela. Tant que l'on n'a pas une force crédible derrière, ca ne passera jamais.

Peut être qu'on pourra avoir un levier sur elle une fois à Havana. Cette histoire du mec qui les a renseigné sur le Papillon peut être une piste...ca m'intrigue. Si Ardenis n'était pas une pirate mais plus un "corsaire" au service d'une nation stellaire? C'est une piste à creuser... faudra que j'en parle a Alabastor, il pourra peut être fouiller dans les logs.

Mais vivement que ca pète... Ca me démange....Grumpf
Kacem
Kacem
Officier
Officier

Messages : 489
Localisation : Là où y a des grosses machines bruyantes

Revenir en haut Aller en bas

Enregistreur de Wrench Empty Re: Enregistreur de Wrench

Message par Kacem le Jeu 28 Oct - 20:28

Après avoir parlé sur son enregistreur, il se dirigea vers l'atelier pour l'ouvrir et placer une petite charge explosive au niveau de la mémoire puis bidouilla un peu les fils, permettant d'éliminer tout enregistrement stockée à l'intérieur en déclenchant la charge si on appuyait sur le bouton "lecture" sans appuyer en meme temps sur celui d'"enregistrement"
Kacem
Kacem
Officier
Officier

Messages : 489
Localisation : Là où y a des grosses machines bruyantes

Revenir en haut Aller en bas

Enregistreur de Wrench Empty Re: Enregistreur de Wrench

Message par Kacem le Sam 13 Nov - 19:27

C'est encore une fois au sein des apaisants ronronnement et sifflements des machines que Wrench parla sur son enregistreur, en jouant de temps en temps avec Boulon qui essayait d'appuyer sur les boutons et poussait quelques cris pour se faire entendre par l'appareil.


Enfermés dans un gros cailloux qui foncent à travers un boyau étroit dans un équipage dirigé par une poigne de fer... 3 prisons pour le prix d'une, on est gâté...

Je l'ai su lorsque le vaisseau est entré dans l'hyper-espace, après que Zed et ses compagnons furent jetés par le sas : le vaisseau à l'entrée ne sera pas le même que celui qui sortira. Ardenys va payer, c'est certain. Le tout est de savoir si l'on réussira, ou si elle nous écrasera. Mais dans tous les cas, l'Espadon ne sera plus le même.

10 jours d'hyper-espace avant Havana. 10 jours pour se préparer. 10 jours pour se libérer.

Je commençais à traîner de plus en plus avec les autres... Korfu, le pilote avec qui j'avais passé de longs moments à réparer la Liberté Flamboyante. Xaime, le tireur d'élite, qui peut t'allumer ton cigare à 100 mètres de distance avec son fusil laser. Alabastor, la vigie qui semble avoir des yeux derrières la têtes...Et d'autres à plusieurs parsecs de distance pour repérer les champs d'astéroîdes. Et Andrew, le capitaine suicidaire, pas si suicidaire que celà finalement.

On avait tous commencé à tisser quelques liens avec les hommes qui partageaient nos quarts. La preuve qu'Ardenys n'avait pas d'honneur laissait planer une atmosphère malsaine, apparaissant sous forme de colère, de déception, de résignation ou de peur parmi la grosse partie de l'équipage. L'autre partie, sous les ordres plus ou moins direct du Requin semblait roder, scrutant la plus petite excuse pour pouvoir passer des gens par le sas.

J'ai finalement pu voir quelques ingénieurs qui n'étaient pas dans mon quart. Je faisais un peu de rab' pour les aider un peu et les jauger. Après quelques jours, on a décidé de donner une petite fête sur la Liberté Flamboyante, un peu notre QG officieux. Deux m'ont suivi, en plus de Shakotay... Il semble un peu torturé, il a du subir un massacre ou ce genre de chose...très défaitiste par rapport à la violence omniprésente. Mais il est quand même venu. Il faut que je le sorte plus le p'tit, j'ai l'impression qu'il passe son temps au milieu des livres quand il bosse pas...ca doit lui monter au cerveau.

On était une vingtaine dans la Liberté. Une bonne petite fête sympathique...mais c'était plutôt pour juger un peu nos "forces" en cas d'opposition à Ardénys. On était une vingtaine : les fusilliers ou cannoniers du quart de Xaime, comme Tifo, Nina, Grom, Promero mettaient bien l'ambiance, le rhum ils ont l'habitude. Hal et Benito, les pilotes, semblaient bien s'entendre avec Scott, la vigie. Le mec qui peut parier sur tout et n'importe quoi, et te faire miser sur le fait que tu puisses te ballader en tutu rose sur le pont principal avant même que tu ne puisses t'en rendre compte...
Il y avait aussi les mercenaires de l'OCG...la vie qu'ils menaient c'etait pas celle de pirate : c'etait celle de mercenaire OCG pas payés... Bob et Dinar semblaient les plus proches de nous parmi eux. Ah oui, et Broca aussi, le bosco sharkudok, fournisseur officiel de rhum et autre joyeusetés.

Et Arturo... le mousse de 15 ans, le futur pirate par excellence. Sa jeunesse ne se voyait que dans les étoiles qui brillaient dans ses yeux en écoutant les histoires de pirates de Broca. Pour le reste s'en était déjà un vrai : encaissement des coups et provocation avec courage et humilité, aide et soutien de ses compagnons, toujours un petit sourire ou une petite blague pour remonter le moral.

Il ne le savait pas encore, mais il va devenir le membre le plus important de la rebellion, celui que l'on ne peut pas remplacer, celui qui vaut une millier d'homme armée : l'essence même du soulèvement, le drapeau sous lequel tous peuvent se regrouper et y tirer la force et la volonté nécessaire.



Tout avait commencé par un orage stellaire, repéré très tôt par Alabastor. Ca nous a permis de bien nous préparer. Bizarrement on s'en est sorti presque miraculeusement, sans presque aucun dommage. Korfu doit avoir une bonne étoile au dessus de sa tête...ou plusieurs... Mais bon c'est pas la première fois il doit aussi être doué hein... Alabastor a aussi réussi à guider pas mal dans ce chaos électrique. Je sais pas comment il fait. Et ici, c'etait tendax aussi, comme d'hab, c'est moi qui ai tenu la barraque avec Shakotay et les autres pendant que El Bricolo ronflait comme le gros porc qu'il est baignant dans son gras et son jambon. Et nous on dépolarisait, au risque de se chopper des éclairs en pleine gueule...

Et cette grose bouse n'a daigné bouger son gros uniquement après que l'on soit sorti de cet enfer...et encore pour nous engueuler direct... "Ouais pourquoi c'est dépolarisé, c'est quoi cette merde, remettez moi tout en ordre". Pas de bol gros tas, j'étais près du communicateur à faire ton job... c'est balot que mon doit ai ripé pour lancer la communication sur tout le vaisseau...Et sur Ardenys. Prends ca dans ta gueule, et habitue toi, la prochaine fois ca sera mon poing dans ton sceau de graisse qui te sert de tête...

Il a été convoqué direct par Ardenys au poste de pilotage... Tout semblait se dérouler à merveille en fait...sauf un truc : on a eu un incident dans la soute. C'était pas du à l'orage stellaire...enfin pas directement. Après enquête, c'etait des conteners qui n'avaient pas été bien arrimé et qui ont donc volé pendant les manoeuvres de pilotages.


Ca a été le tournant... quelques temps après convocation d'Ardénys : pour tout l'equipage rendez-vous dans la soute. Je pensais que c'etait pour El GrasduBide, qui allait enfin recevoir l'humilation que méritait sa parthétique vie. Mais non...à la place, Arturo, attaché, dos nu, près à recevoir des coups de fouets.

Soit disant que c'était lui qui s'occupait des conteners, donc lui le responsable...mon oeil ouais. 10 coups de fouets...dès les premiers, j'ai su qu'il n'allait pas tenir. J'ai foncé chez Broca, là ou le quarts sont indiqués : Arturo n'etait pas à ce poste...j'en était certain.

Je ne sais pas trop ce qu'il s'est passé du coup dans la soute. Chez Broca, la feuille avait été arraché...pas une preuve officielle, mais c'était alors sur que Arturo avait été piégé. Le temps de revenir, je retrouvais Andrew qui semble avoir pris sa place pour les derniers coups de fouets... Il a le dos en bouillie mais ca devrait aller pour lui...l'etat d'Arturo etait critique, il a été amené, inconscient chez Broca qui s'en occupe.

J'ai pu lui parler un peu de mes soupçon au bosco...il veut une preuve... El GrosTas, à tous les coups c'est lui... il me semblait que c'était lui qui devait faire ca. J'ai été fouillé dans ses affaires quand il s'est absenté, j'ai trouvé la moitié de la feuille du quart...mais pas la bonne, celle ou son nom était marqué à côté de la tâche "arrimage des conteners".

Le temps de revenir présenter mes résultats à Broca, Korfu nous a appris qu'Arturo n'avait pas survévu à ses blessures. Mais son dernier souffle, il ne l'a pas rendu : il nous l'a donné. "Prenez le vaisseau...pour la liberté". Et cette brise s'est répandue petit à petit dans l'équipage, nous ne faisions pas grand chose au final, Arturo et son souvenir se chargeant de l'entretenir parmi les hommes et de la faire grossir, petit à petit, pour se transformer en vent violent, en bourrasque, puis en ouragan.

"24h...vous avez 24h pour faire quelque chose", nous a dit Broca. Le rendez-vous était pris. 24h pour que le souffle d'Arturo ne renverse Ardénys l'inflexible.



Kacem
Kacem
Officier
Officier

Messages : 489
Localisation : Là où y a des grosses machines bruyantes

Revenir en haut Aller en bas

Enregistreur de Wrench Empty Re: Enregistreur de Wrench

Message par Kacem le Sam 13 Nov - 19:30

Ce sont les traits tirés avec de nombreux bandages de fortunes, dans des habits en lambeau que Wrench pris cependant quelques temps pour graver ses paroles dans le temps, à travers l'enregistreur.

Boulon semble pour une fois très calme, comme conscient de la gravité de la situation et de l'importance de ce qui a été accompli, mêlé à la tragédie des compagnons tombés au combat.


Une journée, ca peut être très court...

On n'a pas vraiment vu le temps passer. On a tous essayé de jauger une dernière fois l'équipage, voir de récupérer un peu des hommes incertains dans les autres quarts, ceux qu'on ne cotoyait pas trop.

J'etais aussi à présent certain que c'était El Fainéant qui était responsable des conteners...Broca aussi, mais on n'avait pas de preuve et c'etait un officier. Korfu a parlé à Javier : il était prêt à faire quelque chose mais il fallait une vraie preuve, et la moitié du papier que j'avais trouvé ne suffisait pas.

Korfu m'a dit qu'il voulait parler à la grosse bouse. Il était au poste de pilotage au moment ou Ardénys l'avait convoqué, il n'avait rien entendu mais il pouvait le prétendre. Et là, on aurait pu obtenir une confession...si on enregistrait ses aveux. J'ai parlé de mon enregistreur à Korfu et je lui ai donné après lui avoir expliqué le mécanisme.

Il a parlé avec El GrosGras, sous entendant qu'il avait entendu la conversation... il l'a menacé un peu subtilement et cet idiot a bien plongé, ne répondant que par la seul façon qu'il avait de s'exprimer : en t'envoyant chier avec des insultes et des menaces. "Ouais j'lai fait mais t'as pas de preuves, et dégage ou je te broie sur place". C'est dans la boite mon pote, 10/10, ca c'est des aveux classes et clairs. Dans ta gueule, le retour... Ca faisait du bien, mais j'attends quand meme avec impatience le moment ou je pourrais t'ouvrir le bide avec une cuillère aiguisée et te trancher la gorge avec un couteau rouillé... ou une dent de Gurkan...ca peut aussi faire l'affaire. Ceci dit, il s'est aussi passé quelque chose : GrasDuBide avait ouvert un caiser contre lequel il était toujours appuyé...prêt à sortir une arme pour exploser Korfu...un gros truc...genre un hyperblaster lourd. El Bricolo? Je crois pas...plutot El ToutoutASaMamanPourProtegerLaMachinerie. Couché Médor!

Korfu a amené l'enregistreur à Javier, il a plus ou moins dit qu'il regarderait. Restait à concevoir le plan pour le proposer demain matin, une heure avant notre quart, à ceux qui nous suivraient...



La clé, c'était la Liberté Flamboyante : les canons avait été réparés, de quoi tenir en respect une grosse partie des hommes loyeux à Ardénys, Requin compris. C'etait ce qui pouvait nous fournir un avantage: autrement on était moins et moins bien armé qu'eux.

Il fallait que Andrew défit Ardénys...mais pour le faire sans se faire jeter par le sas ou recevoir un tire de laser en pleine gueule il fallait un moyen de pression...Comme l'armurerie ou la machinerie...ou les deux.

On avait aussi la totalité de la vigie avec nous...pour les communications ca devrait être utile.

Il manquait une diversion pour attirer les personnes dans la soute. Et Arturo, même mort, fut la clé de cela. Il méritait les honneurs pirates. Il allait les recevoir en grande pompe, parmis les personnes qui le tenaient en haute estime. Le sas? Trop commun. Il lui fallait quelque chose de grand, de spécial, réservé aux homme incarnant le mieux la pureté de l'esprit pirate. La soute.

Nina au canon, aidée par des ingénieurs devraient tenir en respect les opposants qui viendrait nous déloger. Xaime couvrirait Andrew qui s'occupera de la cérémonie. Koruf restera au poste de pilotage, pouvant espionner Ardénys et ses décisions. Alabastor avait la vigie et les communications dans sa main. Restait le groupe d'intervention, celui qui sera en première ligne pour prendre les postes clés. Les fusilliers et cannoniers plus quelques mercenaires le constituaient...avec moi. On se placait dans une coursive près du centre du vaisseau, côté machinerie. On pouvait voir les déplacements des hommes qui iront de l'armurier ou du poste de pilotage vers la soute. Et on avait l'acces libre aux machineries. Prépare tes prières Gros Tas, tu vas être réduit en bouilli.


Au début tout se passait bien... la cérémonie attira l'attention d'Ardénys qui envoya le requin et 15 de ses hommes pour bourrer la gueule à tout le monde. Pas de bol pour eux, les canons de la Liberté Flamboyante ils avaient pas prévu...ni le sniper de Xaime. Je sais pas trop ce qu'il s'est passé comme j'etais pas la, mais avec une poignée de combattant ils ont tenu en respect 15 fusilliers et ils ont tué le Requin...ca c'est fait.

On en a profité ensuite pour prendre la salle des machines. On s'est séparé, j'ai pris 4 hommes avec moi pendant que les autres gardaient le couloir. Ils pourraient bouger si une opportunité se présentait, à l'armurerie.

On pouvait bien communiquer grace à Alabastor, alors qu'Ardénys était à présent sourde et muette...même si elle ne le savait pas encore. Elle avait juste avant le temps de prévenir la grosse bouse qu'un truc se tramait... Chier, il allait nous attendre. Un hyperblaster lourd contre...ah ouais un pistoler laser. Super...

Bref...la machinerie. Saleté de Gros Tas, il y avait aussi 2 autres fusiliers... J'ai donné vite fait le plan aux hommes qui m'accompagnaient. Fallait se planquer derriere des caisses à l'entrée...et bourrer sa sale gueule de gros porc jusqu'à ce qu'il devienne comme la soupe qu'il a jamais bequeté.

Sauf que tout ca c'est bien en le pensant...mais face à un hyperblaster lourd et des tirs croisés de fusilliers c'est pas la même.

Déjà un coup de laser dans sa graisse pour tâter le terrain... je l'ai pas loupé, il a du perdre quelques kilos dans l'operation...mais il a pu répliquer. Et ca picotte.... Pendant ce temps les autres occupaient les fusilliers.

Il avait la dalle...j'allais lui faire un sandwich particulier. La spéciale Gurkan "Jambon/Fromage/Grenade à Fragmentation" dans ta gueule... Bon app!

Sauf que lancer une grenade dans une salle de machinerie sous des tirs d'hyperblaster lourd, c'est pas super simple...j'ai un peu raté mon coup, mais la grenade a quand meme explosé pas trop loin de lui, même s'il l'a pas bouffé. L'avantage c'est que le fusilier a côté à pas survécu... les désavantages? Au choix : je me suis pris un retour d'explosion, GrasDuBide a encore du gras sur lui...Et l'hyperblaster lourd fonctionne encore... et plutot bien!

Laser, c'est fait...grenade, c'est fait... Je suis grave mal en point, déjà la deuxième rafale que je me prends, la caisse derrière laquel je me place ressemble plus à une vague passoire qu'autre chose...j'ai du sang qui coule pres de mes yeux, j'ai mal à mes deux bras, je peux pas trop respirer...chier je peut commencer à faire une collection de balle...

Faut en finir la, ca peut plus durer... J'ai toujours aimé le chiffre trois...la Spéciale Gurkan, c'est 3 grenades. La j'ai fait une variante : 3 armes. Après tout c'est qu'un gros porc, il ne mérite pas de crever proprement avec un tir de laser, ou sur le coup avec une grenade. C'est qu'un gros porc qui ne mérite que d'être saigné, qu'il couine, qu'il puisse sentir son gras et son sang couler petit à petit pour se meler au tapis de jambon sur lequel il dort... Il faut qu'il voie mon regarde quand je serais celui qui le crèvera. J'vais pas lui mettre un collier...car je vais l'égorger.

Le sabre pour le découper...Et la dent de Gurkan pour l'égorger. Après sa dernière rafale, j'ai sauté par dessus la caisse pour foncer sur lui. Je misais tout sur la surprise...t'as pas l'habitude qu'on te tienne tête grosse bouse? C'est pas la taille de l'engin qui fait le pirate... Mange!

Je sais pas vraiment après coup comment j'ai fait exactement...je me souviens juste de sa gorge....un coup de sabre qui rentra comme dans du gras de cochon pour aller de l'epaule jusqu'au torse...et la dent de Gurkan, planté dans la gorge...un sourire aux lèvres, et je tourne le couteau. Tu mérites même pas que tu puisse donner tes derniers mots. Crève Charogne.



C'est bizarre...il allait être plus utile mort que vivant. Communication : tempête stellaire droit devant. Ardénys et Andrew répondait chacun leur tour, donnant les ordres à l'equipage. Ardénys c'etait pour qu'on crève. Andrew, pour sauver le vaisseau et l'equipage. J'ai appris du coup que l'autre partie de mon groupe initial avait été vers l'armurerie... J'ai envoyé les hommes qui m'accompagnait la bas, après qu'ils m'aient retapé vite fait et tuer le dernier fusilier.

Et j'ai appelé des ingénieurs...on allait en avoir besoin, surtout que j'était pas vraiment au mieux de ma forme. Mon bras gauche en compote, ma jambre droite qui tenait par miracle et à demi aveuglé par du sang qui masquait ma vue. J'adore...


Ca a paru durer une éternité... Les dépolarisation étaient plus durs car j'avais perdu ma lucité ou ma dextérité habituel... On subissait des embardées, des éclairs volaient aléatoirement. Un ingénieur fut foudroyé sur place... Shakotay m'aidait comme il pouvait, mais il a recçut plusieurs chocs violents... Moi j'encaissais au début...un éclair dans ta gueule ca a l'avantage de te garder éveiller et de te donner un coup de fouet pour continuer...bon tu le paies cher mais pas le choix...

J'entendais vaguement que le combat durait encore dans l'armurerie, avec le soutien de Xaime qui s'est ramené la bas...il me semble que Andrew se dirigeait à présent vers le poste de pilotage. Et il y a eu un souci à la vigie...Dépressurisation... On était chanceux dis donc...

Quoiqu'il en soit, le vaisseau a tenu bon... Surtout grâce à Alabastor et Korfu quand meme...diminué comme je l'etais j'était juste capable de limiter la casse... Je pouvais même plus marcher sur la fin on a du m'aider pour aller sur le poste de pilotage : l'armurerie était tombé...dépréssurisation. On avait les machineries...et Andrew avait réussi à se frayer un chemin jusqu'au poste de pilotage. Une histoire de duel avec Javier, avant de pouvoir entrer et défier Ardénys. Les grenades que j'ai filé à Alabastor ont servit aussi apparemment, ca a explosé le dernier rideau de fusilier la protégeant... Mais Nina n'a pas survécu... Elle est tombée le sourire aux lèvres en emportant plusieurs fusilliers avec elle, pour que Andrew puisse passer... Grumpf.



J'ai pas vraiment compris le duel. C'etait aussi bizarre et j'y connais pas grande chose... Et il y a eu des mouvements impressionnants que je pensais meme pas possible physiquement. Les deux ont été blessés, le comnbat a paru très équilibrés pendant un moment...et Andrew a réussi a rouler une pelle à Ardénys. Ca a semblé la changer un peu. Quelques passe après, ils furent tous les deux au sol, mais la lame d'Andrew etait contre la gorge d'Ardénys. Elle avait perdu.


On avait gagné...Pas vraiment d'euphorie, à peine quelques sourires, en regardant autour de soi et en repérant les compagnons qui n'etaient pas parmi nous. On a donné le choix aux opposants de nous rejoindre ou d'etre déposé sur une plante, une histoire de code de pirate. Pareil pour Ardénys, qui a choisit la planète contrairement à tous les autres...sauf Javier qui reste avec...je sais pas pourquoi. C'est un peu un gros boulet dans son genre, à suivre un code contre son gré... Bref.

On s'est mis d'accord aussi : l'Espadon représente trop de mauvais souvenir pour tous. A Havana, on allait le vendre et chacun prendrait une part...et irait où bon lui semble. Certains chemins allaient se séparer...mais pas tous surement.

Quelques jours et on arriverait à Havana...nouvelle planète, surement un nouveau vaisseau aussi...il faudra un équipage...peut être certaines de mes connaissances suivront... ou je les suivrais...Ca dépend ou ils vont. J'espère que Shakotay restera avec moi. On forme une bonne équipe, on se complète pas mal. Il balance souvent pleins de mots compliqués et de théorie quand je fais un truc...je pige pas tout mais apparemment ca explique pourquoi ce que je fais ca marche. Ca peut être utile. Pis faut que je le sorte, il est trop renfrogné sur lui, il rigole pas assez...bref.

Ah oui donc Ardénys et Javier sont aux fers en attendant qu'on les dépose sur une planète... Faudrait en profiter pour la cuisiner une dernière fois. Si on veut devenir un vrai équipage pirate, on a intérêt à en tirer un maximum... genre des coordonnées de planètes, ou ses contacts. L'histoire du Papillon c'est quand meme un truc assez énorme. Si on veut décoller vite et ressembler à quelque chose c'est exactement ce genre de truc qu'on doit faire. On doit trouver des sources, pour frapper un grand coup et se faire connaitre. Tout sera plus facile après.

Pour le moment...il ne reste qu'à compter les morts, et à continuer d'avancer.




S'ensuivit la liste énoncé à haute voix par Wrench de tout ceux tombés au cours de l'opération.
Kacem
Kacem
Officier
Officier

Messages : 489
Localisation : Là où y a des grosses machines bruyantes

Revenir en haut Aller en bas

Enregistreur de Wrench Empty Re: Enregistreur de Wrench

Message par Kacem le Lun 22 Nov - 19:15

C'est avec un sourire aux lèvres malgrés des bleus apparents sur le visage et les avants bras que Wrench fit son petit compte-rendus de la journée, accompagné de Boulon mimant un combat de boxe contre un adversaire imaginaire.



Enfin on arrivait à Havana...la vraie terre des pirates, j'allais enfin pouvoir gouter à la vie pirate réelle...voir dorée.

Petit détour pour larguer Ardénys et Javier dans la jungle d'Havana : plutôt clément les autres, je les aurais bien mis avec les cannibales, juste pour avoir le plaisir de les voir crier vers Ardénys "La liberté d'accord, l'apéritif d'abord!". Mais bon... pis ca aurait fait un détour, même léger donc bon...spa le plus important....enfin jusqu'à ce qu'elle nous retombe dessus un jour sans prévenir...ca saignera pas mal alors.

Bref, Havana, pas trop mal. Korfu a fait son petit malin en posant la Liberté Flamboyante après avoir amerrit avec l'Arturo : on a fait une rentrée plutôt remarquée du coup.

Premier constat : tu peux trouver toutes les armes que tu veux...je voulais juste acheter des munitions pour l'hyperblaster lourd, mais quand j'ai vu l'épée tronçonneuse qui me faisait de l'oeil, j'ai su qu'elle était faite pour moi. J'allais partir quand j'ai vu une grenade à plasma, toute mignonne et un peu timide...j'allais pas la laisser moisir dans le magasin hein...pis pour pas qu'elle s'ennuie j'ai du lui prendre une copine du coup, bien obligé hein. Pis en parlant de plasma, un blaster à plasma s'imposait, histoire d'être dans la thématique des grenades quoi. Mon seul regret est de ne pas pouvoir encore porter de lance-grenade à répétition...

Boulon, faut que je t'apprenne à lancer des grenades...tu te poseras pres de mon épaule, ca fera une sorte de lance-grenade hein?

Bref...ils ont été plutôt frileux les autres dans leur achat. J'espère qu'ils croiseront pas de Gurkan, ils risquent de pas lui faire grand chose avec leur cure-dent ou leur petit blaster....mais bon.

Xaime vient d'ici, mais apparemment il a quitté la planète en étant en mauvais terme avec pas mal de monde : il se planque et veut pas trop se montrer en publique, il est même interdit pour lui d'aller à la Rhumerie apparemment. Mais il a toujours quelques contacts et on a pu refourguer l'Espadon pour 75 000 crédits, moins les 15 000 a filer aux blessés et mort, ca nous faisait 1000 chacun. Heureusement on avait toujours la Liberté Flamboyante, qui etait d'ailleurs flambant neuve, ou tout comme. On en a tiré 13 000 crédits, mais on a partagé qu'avec les personnes issues du papillons, donc 9 : 1500 chacun en plus. Beau petit pactole qui est passé en partie dans les armes. Mais il faut plus voir cela comme un investissement qu'autre chose hein...

Restait à acheter un vaisseau à présent. Direction la Rhumerie, mais Xaime nous a conseiller d'aller manger chez Mama Bonita à côté. Elle a du caractère la Mama, j'ai retrouvé une grenade, heureusement non chargée, dans mon plat....succulent au passage, mais pas mal épicé physiquement...et emotionnellement avec la petite frayeure. Meilleur truc que j'ai jamais mangé en tout cas, je reviendrais.

Oh pis j'ai appris qu'elle s'appellait Huitzil, c'est le nom de famille de Xaime. Ca doit être sa grand-mère si j'ai bien compris. Je sais pas trop ce que ca représente, mais c'est un truc de famille et pourtant il l'évite...bref.

Direction la Rhumerie. On s'est séparé pour essayer de trouver quelqu'un qui vendrait un vaisseau et j'ai abordé un vieux qui avait aussi un ouistiti. Pendant que le singe et Boulon faisait connaissance, on a pas mal parlé. Tiens de mama Bonita d'ailleurs, grande influence dans le coin apparemment, et Xaime a une soeur, qui, je cite "ne rigole pas". Apparemment Mama Bonita saura faire regretter un truc à Xaime, surement lié à son départ.

Ceci dit il a quand meme finit par me dire qu'il avait entendu parlé d'un mec qui vendait un vaisseau. Il m'a indiqué le type de l'autre coté de la pièce.

Sauf que là, ca a commencé à partir dans tous les sens...

L'atmosphère tamisée et calme, composée de chansons douces, presque mélancoliques à la faible lumière de lampes à huiles reflétée par des miroirs fit place à une musique beaucoup plus aggressive, qui mit tous les hommes de l'assistance en rût.

Tangoooooooo apparemment, par Rosa Maria, faut l'avouer bien doué dans son truc. Danse aggressive et sensuelle, une meute de mec assoiffé commençait à se former autour de l'estrade implorant la déesse incarnée de danser encore et toujours.

Et bien sur je vous le donne en mille, qui s'amuse à faire le kéké histoire de bien se faire remarquer dans un endroit qu'on connait pas au milieu de plein de monde qu'on ne connait pas et qui va avoir des conséquences qu'on ne connait pas mais qui risquent de foutre un bordel pas possible?

Roulement de tambour, drum drum drum drum Tssiiing : le Capitaine Andrew Hawkins!

Un gros balèse faisant partie des Black Mamba apparemment se frayait tranquillement un chemin sur l'estrade, mais Andrew se décidait à le court-circuiter en grimpant à l'etage et se servant du lustre pour atterir sur la piste, séparant le mec et Rosa Maria. Andrew, ou le meilleur moyen de foutre le bordel... Surtout que le dit mec se trouvait être Henrique Montoya, un haut gradé des Black Mamba...jackpot!

Pendant qu'ils essayaient chacun leur tour de draguer la minette, à coup de paroles complètement absurdes et allambiquées, je me dirigeais vers ce qui comptait vraiment : le mec qui vend le vaisseau.

Quoiqu'il en soit, j'ai vu en chemin Korfu, il m'a dit que les Black Mamba etait en train d'interroger pour tenter de trouver un "vaisseau" particulier, et moi je lui ai parlé de mon contact....sauf que on a a peine eu le temps de dire ca, car j'ai pas trop compris mais tout à coup, des choppes, des tables et autres ustenciles ont commencé à voler et à pleuvoir dans la salle.

Ahhhhhhhh, ca je connais, ca fait plaisir de pouvoir se dérouiller un peu. Sauf que par là apparemment, y a des sortes de regles tacites : on peut tout péter mais à main nues...ou en prenant ce qu'on trouve sous la main.

Fallait vite que j'aille chercher le vieux capitaine avant qu'il se prenne une beigne, mais y a eu quelques idiots qui se sont mis en travers de mon chemin.

Un petit "Vas faire dodo" pour l'un, il a pu gouter à mon genoux en pleine poire! Ceci dit il y en avait un autre qui s'approchait du vieux capitaine, il allait pas le rater. Bon, j'ai décidé d'innover un peu, fallait frapper un grand coup ou les moustiques allaient continuer à vouloir me piquer, et ca ralentit un peu quand meme...

Mains nues deja fait...les chaises trop commun....les bouteilles nannn faut pas gacher le rhum. Ahhhh une table...c'est bien ca! Et l'avantage c'est que comme l'aire est plus importante qu'une chaise c'est aussi plus difficile à esquiver, et ca le mec il s'en ai rendu compte quand je lui ai fracassé sur le crâne.

De quoi me donner quelques secondes pour parler avec le vieux. Le capitaine Angus semblait avoir l'intention de vendre son vaisseau, avec une vieille histoire toute moisie parlant de malédiction...mais bon. Il se trouvait sur l'île des anciens là, c'est Korfu qui va être content y a une diseuse de bonne aventure la bas aussi et il voulait aller la voir.

D'ailleurs à ce moment je voulais aller lui dire, et en tournant la tête, j'ai vu que Andrew et Henrique avait commencé à se mettre sur la gueule dans un duel de sabre, et ohh surprise un Xaime pas loin d'eux. Andrew a plus ou moins gagné je crois, en touchant assez violemment Henrique, mais il s'est barré vers la cuisine, Andrew et Xaime le poursuivant.

Ah et j'ai pu voir Korfu vite fait au bar, buvant tranquillement avec le mec avec qui il s'etait battu... Faudra que je lui apprenne à cogner quand meme tout ce temps pour meme pas en mettre un à terre... Bref les Black Mamba semble chercher le meme vaisseau que nous il m'a apprit...ben ouais le mec avec lequel il échangeait les gnons c'etaitun black mamba, et dans la culture locale, chaque question doit aller avec un coup de poing...et la question avant le coup de poing, il parait que c'est important.

Finalement la plus maline dans le tas c'etait Rosa Maria. Juste eu le temps de voir son petit string filé vers une porte dérobée. C'est vrai qu'elle rigole pas la gamine : 2 minutes sur scène, et une bonne baston pour tout la Rhumerie. Ca c'est de l'efficacité, même Andrew pourrait pas faire mieux!

Pour la bonne partie de beigne on dit quoi? Merci Rosaaaaaaaaaaaa


Kacem
Kacem
Officier
Officier

Messages : 489
Localisation : Là où y a des grosses machines bruyantes

Revenir en haut Aller en bas

Enregistreur de Wrench Empty Re: Enregistreur de Wrench

Message par Kacem le Jeu 9 Déc - 17:05

Wrench contemple les machineries de La Suerte de Arturo, passant légèrement sa main sur les tuyaux, écoutant les moteurs vrombirent lors de ses essais.

Prenant une courte pause, il sortit son enregistreur et se laissa aller à un bref moment dans le passé


Ca y est : on a un vaisseau, à nous! On forme un vrai équipage pirate à présent. Avec le recul, je me dis qu'on a quand même faillit crever pour avoir ce qui ressemble plus à une épave qu'à un vaisseau...mais c'est pas plus mal : je connais au moins ce genre de trucs, pis je risque pas de m'ennuyer pendant ces quelques jours avant le départ. Oh et puis ca permet de pouvoir le customiser un peu plus au moins...faudra que j'en parle aux autres tiens....ah oui mais d'abord, comment on a pu le récupérer...

J'avais pu avoir le nom de Capitaine Angus, à l'île des Anciens qui aurait un vaisseau à vendre. Ni une, ni deux, on a été sur le port pour demander à un pêcheur de nous y emmener. Ben j'ai une chose à dire : la mer ca porte bien son nom : c'est de la merde! Non mais franchement, je suis pas spécialement pour les voyage touristique, mais demander à un morceau de bois sans aucun moteur ni rien du tout de se déplacer sur de la flotte qui bouge sans cesse, c'est vraiment un truc de dingue...

On est quand meme arrivé à destination, surtout grâce a Xaime je crois qui a bien aidé le pêcheur. Arrivé sur place on a eu la bonne surprise de croiser nos potes des Black Mamba, avec à leur tête l'inamovible "Henlique Montoya, ye soui un havana qui va bientot manger ses ploples dents héééé". Ils étaient en train de "discuter" avec une havanaise corpulente qui ne semblait pas vouloir les laisser passer...

La tension montait d'un cran donc on s'est approché. Y a une règle sur Havana : pas le droit d'utiliser des gros calibres et autres joyeusetés... Tant pis pour l'hyperblaster lourd et l'épée tronçonneuse tssss.
Du coup, les menaces de Montoya envers la havanaise, Mama Vasquez, c'etait de la jeter aux requins. Elle allait surement craquer à un moment si on n'avait pas été là. On a tenté de discuter je crois mais bon, ce genre de mecs, je sais comment ca marche : c'est celui qui a la plus grosse qui gagne...ou qui est le plus dingue aussi. Ca tombe bien je sais bien le faire ca parfois.

C'est fou comme les gens ont peur des trucs qui font KABOOOOM. Tu commences à jongler avec une grenade plasma, tranquille quoi en sifflotant et en regardant les oiseaux dans le ciel. Tu émets un peu l'idée que t'es maladroit parfois, surtout quand t'es pas concentré quand quelqu'un te casse les burnes... Ben ca calme direct.

Ils sont repartis la queue entre les jambes en nous laissant l'île pour nous. Mama Vasquez nous a emmené voir le capitaine après qu'on lui ai expliqué pourquoi on était là.

On l'a trouvé comme tout bon pirate qui se respecte en pleine après midi à cuver son rhum sur un hamac, à l'ombre des palmiers et autre flore de la jungle. Plutôt tassé, mais avec de bon restes : des épaules larges, un barbe grise...et une main gauche coupée. Tant que la droite est là et peut permettre de tenir une bouteille de rhum on va pas se plaindre hein?

Il a accepté de nous filer le vaisseau, gratos en plus, seulement si on avait l'aval de la diseuse de bonne aventure. Ben ouais, il parait que "La Guigne", le nom du vaisseau, ben c'est vraiment un nom qui colle bien à la brique volante, un galactic basic. Bref, il veut bien être sympa mais pas nous envoyer a une mort certaine...cool mais on doit faire un petit détour.

C'est Korfu qui a les yeux qui brillent en entendant ca... il a l'air vraiment fan de ce genre de truc un peu zarb. Ca m'étonne pas trop, pis après tout moi aussi mais bon y a une différentes entre des trucs ésotériques vachement bourrin et qui peuvent servir... et une histoire de vaisseau malchanceux et d'une diseuse de bonne aventure mais bon....

On a un peu marcher avant d'arriver dans sa hutte. Korfu et Andrew y sont rentrés tour à tour, et au final elle a accordé sa bénédiction... Avec un truc du genre "ouais les gars c'est bon on a le vaisseau mais vaudrait mieux pas le garder trop trop longtemps non plus". Super rassurant comme truc. Pis bien sur, "pas trop trop longtemps" c'est vachement précis et ca permet de savoir où tu mets les pieds et de te préparer avant que ca parte en kabooooom party.

Bref on revient tout content à Angus qui nous offre le vaisseau après que l'on ai prêté serment de respecter le code pirate.... et la il crève, clac, comme ca. Son dernier souffle a été pour nous transmettre son vaisseau...

On lui a fait un enterrement pirate avec les honneurs, avant de prendre le large...fallait pas trop qu'on traine apparemment.

Vous vous souvenez quand j'ai parlé des trucs de bois qui avancent sur l'eau? Ben l'aller c'etait une croisière 4 étoiles comparé au retour.

Montoya nous a pris en chasse avec un autre bateau : et ils ont commencé à nous tirer dessus. Il a vraiment du mal le Montoya...a moins qu'il aime bien se faire humilier à chaque fois. Bref, fallait pas nous faire chier : entre Xaime qui te pète les poulies les yeux fermer avec la houle, et mon hyperblaster lourd que j'ai pu étrenner....

Rohhh d'ailleurs je devrais le remercier Montoya, ca faisait une bonne cible et un bon test le bateau. J'ai essayer de transformer le mat et la voile en passoire. Pendant ce temps Korfu invoquait je sais pas trop quoi, mais il mettait du coeur à l'ouvrage en tout cas. Andrew assurait la cohérence, entre la vitesse, les tirs derrière, la manoeuvrabilité. Et Alabastor guettait la flotte...ah bah oui parce que bon Montoya et compagnie on s'en est vite sorti, mais le problème c'etait les requins...

Ils ont commencé à bouffer le bateau. Ca fait de la bonne bouillie à bout portant avec un hyperblaster lourd, mais ca arrache quand meme grave les bras. Pis bon j'avais au moins la chance dêtre sur le bateau : Korfu ai tombé à la mer, Andrew dans son style où la réfléxion, la parcimonie et la prudence ont les honneur, a plongé à sa suite. Il a quand même eu la bonne idée de s'attacher avant, pendant que Alabastor commençait à blaster les requins aussi, Xaime se dirigeant pour barrer.

On en a grave baver, surtout Korfu et Andrew. Deja les requins c'est pas glop, mais quand t'es dans la flotte spa mieux. T'en tuait un, yen a deux qui rappliquaient. J'ai pas trop pui voir ce que les nageurs faisaient, mais au final on a pu les tirer pour les ramener sur le bateau. A peine monté, les requins se sont regroupés pour mener une charge finale. Le bateau tenait plus que par miracle, encore pire que ma salle des machines quoi...

C'est con un requin...ou alors ca connait pas les grenades. Surtout les grenades plasma. Un banc de requin bien regroupé, ca fait une soupe de poisson délicieuses avec une grenade bien placée. J'avais voulu que l'un deux la bouffe, mais j'etais trop crevé par le combat, pis j'avais déjà recu des morsures sur mes bras ca a pas aidé...mais bon, la grenade est parti pas trop mal.... et KABOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOMM les requins.

Andrew et Alabastor se sont occupés des blessés...ben c'est à dire un peu tout le monde quoi, pendant qu'on ramener tant bien que mal le bateau au port...chaque craquement de bois, chaque vague qui tapait contre la coque menaçait de faire couler le bateau mais au final on s'en est sorti.

Andrew et Xaime ont été vachement généreux avec le pêcheur qui se retrouvait avec un radeau a la place d'un bateau...il avait de quoi s'en racheter un neuf, vachement mieux...voir deux.

Bref, manquait plus qu'a aller recupérer notre vaisseau à nous.

Ouais mais voilà : grosse agitation sur le ponton où se trouvait la Guigne : les Frères de la Cotes bloquaient l'accès aux Black Mamba en particulier, yavait une sorte de problème avec, fallait aller à la capitainerie pour regler ca.

Et qui c'est qu'on trouve la bas? Montoyaaaaaaaa. Il sait vraiment pas quand s'arrêter lui. Mais bon le plus important: la capitaine Stella Bell, la vraie, là devant, en chair et en os, et en rhum aussi!

Elle allait servir d'arbitre pour décider qui aurait la Guigne, la graaaaaaaaaaaaande classe.

C'est Korfu et Andrew qui ont parlé la majorité du temps, cassant Montoya sur sa piètre classe et son comportement indigne d'un pirate, tout en louant nos faits depuis que l'on se trouvait sur Havana. Pis je crois qu'Andrew a essayé de charmer Stella, ce qui a du aidé un peu...

Au final, la phrase du jour, voir de la semaine : Dans ton cul Montoya! On avait le vaisseau. Il a ouinouiner: "ouin ouin z'etes des pas beau, t'façon j'vais l'dire à popa Blood, popa Blood il va venir dans 7 jours et il va vous mettre au coin. ouiinnn ouinnnnnn"

Mais encore mieux, Stella nous a offert la possibilité qu'elle soit notre marraine. Et ca, c'est vraiment trop fort! Surtout si Blood commence à nous vouloir des noises. Et pis c'est trop la classe. J'ai dit que c'etait trop la classe deja ou pas? Enfin bref, après un bon coup de pied au cul pour officialiser tout ca, on était près à élire un capitaine et à embarquer.


Sur le ponton, au début personne voulait avancer pour devenir capitaine. Et la Boulon il a trop assuré comme un chef : d'un pas fier, précis et déterminer, il s'est avancé. Bientot rejoint par Andrew.

Les discours du coup : à base de banane à volonté pour Boulon, et des bananes flambées au rhum ca doit vraiment le faire. Andrew a parler de la Liberté, pour l'amener à tout le monde blablabla. Bon il a aussi parlé de trésor, de la Barquo del Sol. Mais j'ai quand même voté pour Boulon, parce que naa.

Bon au final c'est Andrew qui a gagné mais pas de beaucoup! Bravo Boulon quand meme. Il a nommé ses officiers : Korfu en second et officier pilote, Alabastor officier vigie, Xaime officier fusillier et moi officier ingénieur. Boulon est mousse d'honneur! Oh et puis il a sorti son super cure dent qui a soit disant trop la classe, et il a sorti un morceau de parchemin caché dans la garde. Un vieux pirate qui parlait de la Barquo Del Sol : il aurait planqué une carte sur son vaisseau...et un signe marqué sur le parchemin se trouvait être le meme qu'un signe sur la coque de la Guigne.


Il a baptisé le bateau avec du super rhum ambré et sa classe habituelle avec une petite acrobatie. J'ai vraiment eu peur que l'épave se désintègre sous le coup de la bouteille...mais non ca a tenu. C'etait vachement esthétique d'ailleurs, avec le soleil qui reflétait les éclats de verre, illuminant le bateau un instant. J'ai ressenti un truc à ce moment : il y avait quelque chose dans la machinerie. Comme quand tu as oublié un truc super important, et que, sans vraiment savoir où exactement, tu sais que tu l'as laissé dans cette pièce la et pas une autre.

A peine rentré dans le vaisseau je suis allé dans la salle des machines, de toute façon le reste ca m'intéresse pas plus que ca. J'ai vite fait regardé si ca allait nous péter à la gueule au démarrage...non mais presque... Bref ensuite j'ai cherché le truc. Je pensais tombé sur une sorte de grigri des Barrens comme nous avait dit la diseuse de bonne aventure, qui pourrait expliquer la Guigne du vaisseau. Mais j'ai pas trouvé ca...j'ai trouvé mieux. Ca explique aussi pourquoi les Black Mamba voulait l'épave, ils doivent être aussi sur la piste de Barco del Sol...

Euh ah oui la découverte : derrière un gros cable, une baliste manquait, ca m'a partu bizarre. J'ai fouillé à l'intérieur, mais c'etait un peu étroit, Boulon m'a aidé en guidant ma main sur un cylindre en acier, genre 20 cm de haut qui avait l'air super vieux...genre le truc que Andrew nous a montré tout à l"heure. J'ai ouvert le truc : deux parchemins, un qui ressemble à une carte, l'autre à un message codé. J'ai rangé le tout, et je l'ai tendu à Boulon pour qu'il l'apporte au capitaine.

Il a ouvert le tube, pris les parchemins et les tendit à Alabastor et Korfu pour qu'ils puissent éclairer peut être le truc. Apparemment la carte représente une systeme avec 8 planètes, le "trésor" se trouvant sur la 2eme planète. On peut meme voir un lieux précis repéré sur la planète.

En tout cas y a des trucs communs avec le parchemin d'Andrew : El Barco Del Sol bien sur, mentionné. Et un dessin d'un soleil avec 8 branches représentant les 8 planètes. Alabastor nous a dit que les coordonées sur la carte était pas des standard OCG donc datant d'avant... Et impossible de savoir à quoi ca correspond sans autre chose. Un truc suuuuuuuuuuuuuuper vieux à priori, avant l'age stellaire du coup, genre qui daterait de l'âge des Conquête, ou meme avant de la Découverte.

Bref ca nous avançait un peu mais pas tant que ca...faudrait voir quoi en faire du coup. Une des idées étaient d'aller voler le livre de Sol...sur Sol Prime. Je vous dis pas qui a eu cette idée hein, y en a qu'un qui peut avoir des penchants aussi suicidaires. Avec Korfu on a un peu parlé de Shalifar et du Roi Sorcier, mais faudrait d'abord savoir ou c'est... Et il y a les cartographes de l'OCG peut être...genre vers Exalia. Ca semble la solution la plus sure, et si on trouve rien sur les symboles la bas on trouvera peut être un truc sur Shalifar. Et le Caïd est là bas...on pourra peut être faire d'1 grenade 2 Gurkans...

Rohhh donc oui j'en venais au vaisseau, rebaptisé la Suerte de Arturo, ce qui rend vachement mieux. On a pas mal de truc a faire avant le départ, dans 5 jours au plus tard histoire de sortir du secteur dans une semaine, avant que se pointe l'amiral Blood.

Des avaries sur la coque, une verrière de vigie fendue, une tourelle inutilisable en l'état. Le seul truc bien c'est un sas sécurisé...mais bon du coup les abordages c'est moins bien! Oh pis du RadX quasi à sec...

Et ca c'est sans compter la préparation du voyage spatiale, remplir la soute, repeindre le vaisseau...

On a été recruter du coup maintenant. J'ai presque convaincu Chakotay de nous rejoindre. Il porte pas vraiment Andrew dans son coeur et comme c'est le capitaine.... Mais il a été aussi intéressé par le vaisseau, le réparer et tout. Pis on forme une équipe bien complète ensemble, j'espère que ca a joué aussi. Il a accepté de nous aider à retaper l'Epave et il donnera sa décision après en fonction de comment ca se passe avec Andrew.

Au final j'ai été le plus chanceux presque. Alabastor a réussi a recruter Scott. Mais Korfu a pas eu de bol pour Hal et Benito... Hal était chaud mais suivrait Bénito. Et lui était aussi chaud mais seulement s'il était officier. Korfu était prêt à lui laisser le poste, mais il l'a dit et Bénito a alors refusé : Korfu est meilleur que lui et il ne mériterait pas ce poste s'il était dans le même équipage. Un groupe pirate issu de l'Espadon se formait apparemment et il allait donc le rejoindre...avant de se retrouver dans un futur proche peut être.

Restait a Xaime d'aller voir les fusillier et canonier...on verra bien.

Bref....le vaisseau. J'ai réfléchit et tout et y a des trucs qu'on pourrait bidouiller à moyen et long terme. Deja ca vaudrait le coup de passer de tourelle a canon laser léger à moyen. Tu doubles la portée de 250 a 500, en plus de faire vachement plus mal. Pis ca coute pas trop, une paire de millier de crédits. Bon il faut deux canoniers pour au lieu de un mais ca devrait pas poser de probleme. Ca prendra juste un peu de place dans la soute aussi quoi...

Pis du coup peut être un canon blaster au niveau ventral du vaisseau, pour pouvoir tirer partout. Contre un vaisseau de notre taille on utilise le laser, et si des chasseurs arrivent, on tire avec le blaster ventral. Des rafales longues c'est quand meme mieux que le tir court du laser. Bon reste à savoir la taille, ca coute un peu cher le blaster, le léger un peu plus cher que le laser moyen, et le blaster moyen coutant en gros le double...et encore après il faudrait le monter en tourelle pour avoir une angle de tir a 360°...ca prendrait au moins une semaine ca donc bon...

Ah oui sinon, et la je vais insister : un convertisseur haute fiabilité pour les machines. Un truc qui permettrait de gratter au moins 25 klik en vitesse tactique, et comme là on est qu'à 75 ca ferait un gain de.....euh... CHAAAKOTAAYYY? Si on gagne 25 en étant a 75, on gagne? 1 Tiers? Ouais c'est ca!
Pis en vitesse de croisière 0.1 US de gain alors qu'on est a 0.5 à la base...bon je vous passe la fraction hein.

Le sas d'abordage est à discuter avec Andrew aussi...on perd la sécurité du sas si on le met...au pire au peut mettre un éperon pour éperonner les vaisseaux, je sais faire ca... Oh pis peut être faire un coin un peu propre et stérile quelque part pour faire une petite infirmerie...je sais pas...

Bref....ah oui j'ai oublié : faut que je mette une lunette de visée sur mon pistoler plasma aussi...avant de partir faut que j'y pense...

Erf oui Boulon j'arrive. Chakotay ouais je mache mon chewing gum pour que ca colle bien....ah tu veux souder? Euh ben si tu veux...




Kacem
Kacem
Officier
Officier

Messages : 489
Localisation : Là où y a des grosses machines bruyantes

Revenir en haut Aller en bas

Enregistreur de Wrench Empty Re: Enregistreur de Wrench

Message par Kacem le Mer 12 Jan - 15:25

Peu de temps avant le décollage, Wrench pris un peu de temps pour parler à son enregistreur, entre quelques esquives de boulons lancer vicieusement par son ouistiti blanc.



Le décollage s'approche de plus en plus. C'est assez bizarre ce sentiment : être à la fois pressé de se tirer, de parcourir l'espace au sein de notre équipage pirate... mais en meme temps déçu de quitter Havana si rapidement. Les bagarres de bar dans la bonne ambiance vont un peu me manquer, grumpf. P'tetre qu'on pourra les réitérer à bord du vaisseau, ca détendrait et garderait les hommes affutés. C'est ca ou des entrainements d'hyperblaster lourd dans la soute, et vu la place c'est pas une bonne idée!

Bref...on avait juste quelques jours pour retaper le vaisseau et décoller. La priorité : la tourelle, parce qu'une baignoire dans l'espace c'est déjà pas terrible, alors une baignoire sans canon, c'est pas la peine.

On fait une bonne équipe avec Chakotay, et j'ai essayer d'apprendre les bases à Bob, on verra si ca la retape l'intéresse ou pas après.... Hein Chakotay? Euh ouais ingénierie, pas retape, tout a fait!

Bref, la tourelle a été réparée et on peut y accéder maintenant...ceci dit, je conseillerais au canonier de toujours macher du chewing-gum, des fois que... Mais non je plaisante Bob, il n'y a aucun risque que ca repète t'inquiète!

Les quelques dégats de la coque ont aussi pu être colmatés, faut dire qu'on a été aidé par plusieurs pirates qui ont pas hésité à donner un coup de main au lieu de glander dans leur hamac. Et gratuitement en plus. Sans qu'on les menace. Et avec le sourire... grumpf

Au final on n'a pas pu recruté depuis la derniere fois. Un autre équipage des anciens de l'Espadon se formait aussi, j'espère qu'on pourra les recroiser bientôt, et comparer nos prises de guerre. Ca serait vraiment la classe que la prochaine fois qu'on les revoit, je puisse leur montrer mon tout nouveau lance-grenades à répétitions! Ouais Chakotay pas dans le vaisseau je sais...

Bref, on a revu l'amiral Bell aussi, juste après notre fête pour notre départ.Ohhh d'ailleurs, on a pu gueuler notre chanson d'équipage....euh ouais chanter Bob, c'est pareil. Avec du bol, ca va se répandre dans Havana... j'aime particulièrement la dédiace à Montoya!

En parlant de Belle, c'est fout comme le fait de prendre des coups de pieds au cul peut devenir un signe d'encouragement. Rohhh pis elle parle comme moi aussi : 1 rafale longue d'hyperblaster pour dire bonjour, deux pour nous dire de nous grouiller et quand ca atteint 3 c'est qu'il faut qu'on dégage vite fait. C'est quand meme vachement plus compréhensible que les phrases à rallonges et tout, où l'informations est perdue au milieu des trucs de politesse qui veulent rien dire et que tu penses meme pas... Sans compter que ca s'entend de plus loin, et meme quand tout le monde est en train de gueuler ca percute.

Elle nous a pas mal mis en garde, le fait que c'est notre premier voyage spatial toussa. On a prévu un truc pour le décollage avec Korfu pour elle d'ailleirs : on a dégoté des fumigènes, Korfu décollera en trombe avant de simuler une panne et de descendre aussi sec en allumant les fumées. Mais ca sera une grosse feinte, il fera ensuite plein de manoeuvres compliquées pour tracer l'etoiles des Frères de la Côte avant de se barrer d'Havana. Ca risque d'être aussi détonnant qu'une caisse de grenade plasma qui explose dans un réacteur de croiseur!

Les autres se sont occupés aussi. Andrew était parti recruter sans grand succès par contre...il a aussi été voir l'ancien capitaine de la Guigne, pas quand il s'appelait le Flamboyant et que c'etait la mère de Xaime le capitaine mais avant encore. Il semblait pas avoir trop de probleme à l'epoque, mais faut dire que le mec avait repris la main sur son vaisseau après avoir été pris en otage par l'OCG, donc il avait les codes d'identifications officielles de l'OCG, ca lui a ouvert plein de portes en tout impunité.

Y a que Xaime qu'on n'a pas vu... L'ancien nom de la Guigne, c'etait le Flamboyant, dont le capitaine n'était autre que sa mère. Le problème c'est qu'en étudiant le journal de bord, on a appris qu'elle était morte quelques années avant par une attaque conjointe de l'empire galactique et de pillards.

Alabastor a pu tout repeindre l'exterieur, en rouge et jaune. He ben ca pète pas mal. Bon, ca fait un peu trop "flashi" pour moi, mais ca a de la gueule.... Ceci dit j'aurais pas hésité à échanger les pots de peintures contre une tourelle blaster ventrale hein....

Parce que d'ailleurs, j'en ai passé du temps sur ce rafiot, et il est quand meme bizarre. Rien de très grave ni de flagrant à chaque fois hein...mais genre un petit bruit de temps en temps, une porte que tu pensais fermer qui est entrouverte, des lumières qui se mettent des fois à clignoter...

Bon c'est pas tout ca mais va falloir se préparer au décollage...faut que je mette la gomme pour les manoeuvres de Korfu!

Kacem
Kacem
Officier
Officier

Messages : 489
Localisation : Là où y a des grosses machines bruyantes

Revenir en haut Aller en bas

Enregistreur de Wrench Empty Re: Enregistreur de Wrench

Message par Kacem le Mar 1 Fév - 18:55

(Seance 9)



Je me pose des questions sur Montoya... quand est ce qu'il comprendra enfin que, quoiqu'il fasse, il finira toujours par l'avoir dans le cul avec nous?

Il faisait son fier avec son Phénix, un Romanzo tout neuf et tout brillant, avec son embuscade juste au dessus de Havana. Mais une arme brillante et trop entretenue, c'est une arme qui sert pas... C'est pareil pour son vaisseau : c'est beau, c'est clinquant, mais des qu'on doit exploser un petit Galactic Basic y a plus personne hein...

Bon, la manoeuvre initiale etait pas mal, faut dire qu'on s'est tiré une balle dans le pied à être en train de faire la fête, et donc pas à nos postes...les premiers minutes Korfu pilotait en aveugle, litéralement. Et encore on a eu du bol que Alabastor detecte un truc sinon c'etait cuit...

C'etait bien mal engagé donc, ils avaient l'avantage sur nous et commençait à nous pilloner alors qu'on ne les voyait meme pas. Shakotay s'occupait des machines, donc Andrew m'a dit d'aller avec les fusillier dans le sas. Le temps de mettre un scaphandre - faudra penser à en racheter un a ma taille - et de demander à Bob et Deenar de poser des caisses devant, et j'etais prêt à mitrailler tout ce qui pourrait être tenté de nous prendre d'abordage.

Ca a pas mal secouer à partir de là, j'ai pas tout bien compris, mais je crois qu'Alabastor nous a bien sauvé les miches en perturbant les scanners comme il faut. Y a pas à dire, avec 3 boutons et 2 écrans, ce mec pourrait rendre une station relais OCG invisible face à une horde pillard qui la frolerait...

Korfu a encore du faire joujou avec le manche... J'ai l'impression qu'il fait exprès qu'on soit dans la merde au début pour se faire plaisir et enchainer les tonneaux et les manoeuvres... Est ce que je m'amuse à attendre qu'un ennemi se rapproche pour pouvoir mieux lui exploser la tête après moi? Euhh.... ouais j'ai rien dit.

Bref... on est resté sur nos pieds tant qu'on a pu...et Andrew n'avait pas encore essayé de se suicider aujourd'hui donc fallait qu'il s'occupe de ça. Il a attendu que Korfu évite une tentative d'abordage - pffffff il pourrait penser aux potes qui attendent des joujoux quand meme - pour s'élancer dans l'espace, armé d'un simple pistolet laser et retenu par son grapin... J'avais mentionné qu'on se faisait tirer dessus copieusement ou pas?

Un petit taunt envers Montoya, meme si la c'etait pas dans ton cul, mais dans ta tête. Bon ca avait de la gueule de tirer dans la verrière de son poste, le tir ayant été entre ses deux yeux si elle n'avait pas été là.

Mais c'est vrai qu'on peut se le permettre, pour l'efficacité on a Xaime. Bien aidé par un apport d'énergie de Shakotay, il a laché toute une bordée de tir sur ce qui semblait un endroit fragile du vaisseau : il commençait à se couper en deux. Heureusement pour moi, Korfu fit une manoeuvre pour que j'ai un angle de tir! Merci Korfu!

J'ai signé un beau "KABOOM" sur la coque pour compléter le travail...heeeee Boulon, Korfu il a le droit de faire mumuse avec ses manoeuvres je peux faire pareil hein.


Bref...le vaisseau piquait du nez droit sur Havana. On s'est dit qu'on ferait mieux de l'escorter, histoire de s'assurer qu'il rentre à bon port. Rohhh mince, un doigt a glisser sur un bouton, et notre chanson fut émise par les hauts parleurs, alors qu'on survolait le port, le Phenix atterrissant tant bien que mal...oui atterissant, pas amerissant. On a meme eu droit à des félicitations de Bell...Bizarrement j'ai attendu le coup de pieds aux fesses, mais il est pas venu.

On a donc enfin pu partir vraiment après ce petit intermède. On a fait fort en atteignant la limite de saut en 2 jours au lieu de 3. On a crée en gros deux quarts, composé de Korfu, Scott, Bob et Xaime pour le Q1 et Alabastor, Shakotay, Andrew et moi en pilote. La classe de tenir un manche comme ca...par contre y a pas de bouton pour faire tirer les canons ou lacher des torpilles...faudrait que j'essaie de bidouiller ca, surtout qu'on manque de canonier expérimenté, y a que Xaime.

Bref...hyperespace le 2 Augmentation! On a eu une harmonie cosmique le premier jour, ca tombait bien je pouvais dormir. Parce que j'avais hâte de tenir les commandes le lendemain...On a été plutôt vite avec 1000 parsecs, donc deux fois plus vite que la normale.

D'ailleurs, le pilotage, on en fait tout une histoire, mais au final, ce qui compte c'est l'ingénieur aux machines : Shakotay m'a fournit énormément d'énergie le lendemain quand c'etait à mon tour. Et là j'ai fait fort : 1200 parsecs... sauf qu'on a eu un courant temporel...un truc bizarre qui fait remonter le temps en gros...Ce qui fait que quand j'ai rendu les manettes après 24h, j'avais parcour 1200 parsecs...mais on était toujours aujourd"hui! Le 3 Augmentation! La grande classe...j'ai mis un post-it pour prévenir Korfu du record!

Mais il a pas pu le battre à son tour, il y a eu des Ombres gravitationelles qui ont tout perturbé...déjà on s'en sort vivant ce qui est un petit exploit.

Le 5 Augmentation, c'est de nouveau à mon tour...on a eu une panne de la gravité artificielle...y a Shakotay qui l'a réparée et rétablit sans prévenir Andrew qui était en train de faire joujou, utilisant l'absence de gravité pour se fendre avec son sabre en étant en l'air...il s'est cogné en retombant et Shakotay devra s'occuper du quart prochain aussi, donc la il est de quart! Ca va être dur demain!

Kacem
Kacem
Officier
Officier

Messages : 489
Localisation : Là où y a des grosses machines bruyantes

Revenir en haut Aller en bas

Enregistreur de Wrench Empty Re: Enregistreur de Wrench

Message par Kacem le Mar 1 Fév - 18:56

(Séance 10 : L'Invincible)


On commence à être rodé au voyage hyperspatial : on en est au 4eme jour. C'est le quart 1 aux commandes, avec Shakotay en plus à cause de l'incident de la gravité artificielle...

Ca s'annonçait bien apparemment, avec une déferlante pour projeter le vaisseau. Korfu allait battre le record de 1200 parsecs! Sauf que en fait on a fait que 700 parsecs... ca aurait du dépasser les 1500 pourtant. Je pensais avoir rêvé que le générateur était en pause et l'avoir remis moi meme, dans une sorte de vaisseau fantôme... mais c'est peut être ce qu'il s'est passé en vrai. Ca expliquerait...

Bref, on en était au 5eme jour, on a décidé de changer un peu le quart pour s'assurer un maximum de vitesse et pouvoir parcourir les derniers parsecs pour sortir du tunnel. He ben la je te le donne en mille : un putain de vaisseau en plein milieu de notre putain de tunnel hyperspatial, c'est pas un putain de truc incompréhensible qui défit les lois de la physique ca? En fait j'en sais rien, mais apparemment d'après Shakotay ca la défit...

Bref, un vaisseau nervé d'éclair donc, qui nous attire et on finit par se "coller" à lui, en gardant sa vitesse et sa trajectoire...super, on fait un tandem de Galactic Basic, avec l'Invincible, qui semble être un vaisseau pirate. Il y a un truc dans ce rafiot qui nous a piégé dans un courant énergétique... J aurais bien proposé de le reduire en bouillie, mais vu qu'on ne sait pas trop qui à la priorité du tunnel hyperpatial, ca risquerait de nous détruire aussi par la même occasion.

Et là, le grand sourire de notre capitaine Andrew, qui n'est pas le dernier dès qu'il s'agit de faire des cabrioles, le plus souvent dans des endroits dangereux et avec des ennemis au cul pour pimenter la chose : il faut aborder le vaisseau et désactiver l'hyperpropulsion, qui est toujours en route et doit être responsable du phénomène. Enfin, il faut créer une fuite, histoire de nous donner un peu de temps pour se barrer avant que ca pète.

Je me propose d'accompagner Andrew, après tout il faut un ingénieur pour l'hyperpropulsion. Alabastor vient aussi avec nous, pour essayer de trouver des renseignements sur ce vaisseau. Direction le sas, Andrew lance son grapin pour nous aider à traverser. Pendant ce temps Korfu gère le vaisseau et prépare notre départ.

Un peu à l'étroit dans le scaphandre, pas prévu pour un mutant, faudra en racheter d'autre...mais bon. Le vaisseau donc, pas mal pour une épave, assez pythoresque avec les traces de brulures, les cadavres ou membres de cadavres qui flottent tranquillement. J'y passerais pas mes vacances ceci dit...

Ah ouais le problème aussi : les communications sont pas mal brouillées, on voulait éviter de se séparer mais au final on trouve chacun à s'occuper : Alabastor pour le navordinateur au poste de pilotage, Andrew dans la soute et moi a la machinerie.

Je prépare la fuite de l'hyperpropulsion, 5 minutes ca semble correct pour se barrer tranquillement. Et là une luciole jaune bizarre qui commence à venir et a faire bzz bzzz. Je commençais à la contourner pour pouvoir me barrer mais j'ai pas eu le temps : le truc s'est mit à grossir et une sorte de bestiole avec deux yeux blancs sans pupilles et des crocs energétiques, fait d'energie ou d'electricité, un peu triangulaire... Et ca a l'air de vouloir me bouffer grumpf.

J'ai appris par la suite que ca s'appelle hyperspectre, ca peut se déphaser pour devenir presque intangible et ca balance des éclairs lumineux dans ta gueule. Cela dit, on pourra ajouter à la description que ca aime pas les balles d'hyperblaster lourd, surtout quand ca vient par salve de 10. J'arrive à buter les deux, ah oui yen a une autre qui était apparut, pour voir comment vont les autres, et leur dire accessoirement que ca pète dans quelques instants.

Au passage, quand ca meurt, ca se condense dans une sorte de bille de verre jaune...j'ai gardé des souvenirs. Bref, les hyperspectres sortent un peu de partout, je croise Alabastor et Andrew vers la soute, au prise avec plusieurs d'entre eux. On en tue encore une paire, bien aidé par Korfu aussi, qui a ouvert la soute et positionné Xaime et compagnie là bas et tire sur des bestioles à l'exterieur apparemment.

Alabastor saute en premier, je voulais laisser passer Andrew ensuite qui était blessé, mais il a fait son numéro de capitaine qui reste toujours en dernier, la classe! Surtout qu'après que je sois passé, le grappin a laché : paye ton capitaine blessé qui doit sauter d'un vaisseau à l'autre dans un tunnel hyperspatial ... Après coup je me demande si c'est pas lui qui a coupé le grapin pour avoir la chance de faire le malin avec une pirouette!

Bref, timing serré mais on arrive à se barrer de justesse. Du beau travail d'équipe en tout cas.

Sauf que le départ s'est pas fait si facilement que ca, car le jour suivant, le 6eme jour, on a été parcouru en gros par les fantomes du vaisseau, revivant chacun la mort du mec à notre poste...comme si on était un instant revenu dans le passé et que l'on se retrouvait à leur place...

Andrew nous a aussi fait part d'un message qu'ila trouvé dans le vaisseau, écrit par la capitaine à son amant apparemment, un Jeff Brady qui se trimbale souvent sur la station OCG MU23. Une sorte de déclaration d'amour ou un truc dans le genre à lui remettre en main propre si elle n'avait pas la chance de le faire elle.

L'ambiance était donc pas au top, mais heureusement le voyage se terminait : on sortait du tunnel pour détecter la station OCG de PI28. Ahhhhh, le rhum va couler à flot, ca va être la fête....euhhhh ou pas. C'est quoi tout ces pillards partout dans la station là? La vache yen a bien une cinquantaine de vaisseau...ils sont des milliers ou quoi?!


Dernière édition par Wrench le Lun 7 Fév - 20:55, édité 3 fois
Kacem
Kacem
Officier
Officier

Messages : 489
Localisation : Là où y a des grosses machines bruyantes

Revenir en haut Aller en bas

Enregistreur de Wrench Empty Re: Enregistreur de Wrench

Message par Kacem le Mar 1 Fév - 18:56

(Séance 11 : relais OCG PI28 et les Pillards)


Ahhhhhhhh, ca fait du bien. Au final on s'est bien marré quand même dans ce relais. Il y avait des tas de pillards, dont les vaisseau indiquait le symbole K, en grand et rouge, de la horde du Grand Khan. Ils avaient plus ou moins pris des vacances dans la station, sans tuer tout le monde comme ca, ils squattaient en intimidant les marchands, buvant à l'oeil et compagnie.

On a voulu aller voir le responsable de la station qui chiait un peu beaucoup dans sa culotte le pauvre petit. Le seigneur Ardak faisait régner la loi et il voulait pas d'ennuis...tu m'etonnes.

Ah ouais, on devait faire des empleintes, le plein, rations et acheter des scaphandres...Scott etait descendu avec nous...et Scott avait disparut. en le cherchant on l'a retrouvé dans les bas fonds de la station, des credits pleins les poches et une groupe de plus d'une dizaine de pillards à ses trousses sur sa droite. Ben on va a gauche du coup Shakotay....oui je vois le gros groupe de pillards à gauche aussi....ah, eux aussi ils te cherchent? He ben...

Pris en sandwich, on avait juste 2 bars pour se réfugier avant de se faire rejoindre, dont un "Le Dernier Comptoir" etait la ou squattait Ardak.

Je me fondais plutot bien dans le moule donc je n'ai pas bougé, pendant que Alabastor et Korfu emmenait Scott en le cachant un peu vers l'autre bar. Andrew eu alors son idée de génie caractéristique du capitaine suicidaire qu'il est : quoi de mieux quand t'as 40 pillards au cul que de foncer dans le tas? Nan bon j'exagère, il voulait juste déclencher une bagarre générale, ce qui etait super bien trouvé. Roohh Boulon t'aurais vu sa gueule quand il s'est approché d'un gros mastoc et qu'il lui a collé une beigne, juste comme ca? La vache...il est même parvenu à s'en sortir sans bras coupé pendant que la baston éclatait.

Elle a pas duré longtemps ceci dit, Ardak a entendu le rafut, à réduit en bouillie un des pillards avec un hyperblaster, ca a calmé le monde. Et on a pu se barrer tranquille après.

On est retourné ensuite à la capitainerie pour essayer de mettre un terme à ca, mais le responsable a pas voulu nous recevoir. Mais un des gardes est venu par une porte dérobée et nous a dit qu'il pouvait nous soutenir, avec 10 collègues. on arrive à négocier un code identification OCG 100% officielle ceci dit en échange. Ils pouvaient pas nous aider pour l'offenssive mais ils pourrait couvrir notre retraite, et nous fournir un moyen de rentrer dans le Dernier Recours pour buter Ardak. Ah oui j'ai oublié de préciser, c'est ca notre plan pour se débarasser de spillards de la station : buter le seigneur de guerre à la tête de la horde...et laisser les pillards se déchirer et se barrer sans personne forte à leur tête. Surtout que les pillards à force d'être bourré et drogué tout le temps ils ressemblent plus trop à rien. Il y aura juste les quelques gardes du corps d'Ardak a faire gaffe.

Bref, je rentre dans le bar tranquille, pendant que les autres se sont déguisé en agent de la station et apporte de l'alcool au bar, avec quelques armes bien sur.

MAis bon, les pillards drogués, ca veut pas une bouteille ca veut la caisse entière...avec les armes dedans. Ca a pas tardé a péter, avec Korfu et Alabstor au bar, Andrew vers Ardak et moi dans un quoi. Enfin quand je dis ca a pété, j'ai un peu donné le signal en balancant une grenade dans le coin opposé quand j'ai vu que les pillards allaient voir les armes dans les caisses.

Après ca a été une joyeuse baston, agrémentée par le feu due à l'explosion qui léchait de plus en plus la salle. Je suis plutôt content de moi, j'en ai eu plusieurs à l'hyperblaster lourd, yen a un qui a recu une table dans sa gueule et j'ai fait 2 empalements! Mais j'y reviendrais....ceci dit, l'épée tronçonneuse c'est plus efficace que les sabre hein...

J'ai pas eu le temps de trop voir le reste. Alabastor a bourriné pas mal avec son pistolet je crois. Il me semble que Korfu est parti aidé Andrew! Il est téméraire le Korfu, la baston c'est pas son truc mais il s'est vachement bien débrouillé la. Je l'ai vu tranché les jambes d'un pillard comme ca, avec tout le sang qui gicle sur son visage. Mais il semblait être un peu surpris, je crois qu'il voulait juste couper les jambes de la table sur lequel le pillard se trouvait...

Andrew a réussi a tuer Ardak...un seigneur de la guerre armé d'une épée tronçonneuse... y a pas a dire, il sait quand meme bien se servir de son cure dent Andrew...il a peut être été couturier dans le passé? En tout cas il a pensé à prendre l'épée tronçonneuse d'Ardak et tu sais quoi Boulon? Il me l'a donné car j'était le premier entré dans le bar. La classe hein!

D'ailleurs en parlant d'épée tronçonneuse je dois te raconter la sortie...ca flambait de partout, y compris et surtout au niveau de la sortie. Alabastor a eu la bonne idée d'utiliser un exctincteur pour se frayer un chemin sans trop de soucis. Andrew et Korfu y sont aller au panache, comme d'habitude à base d'acrobatie, de lustre et de pirouettes. Pffffff j'aimerais bien qu'ils essaient de faire les malins surchargé avec un hyperblaster lourd, une épée tronçonneuse, un pistolet plasma, des grenades et un plastron...

Moi ma méthode faut que je te raconte Boulon, j'ai inventé un truc, j'appelle ca le "Bouclier Humain"... C'est facile : tu prends un mec, genre un pillard qui vient te charger. Tu sors ton épée tronçonneuse et ZZRRRRRZZZZ (ca c'est le bruit de la tronçonneuse) RIRIRRNRNNRRN (Ca c'est le bruit de la chair et des os qui se font transpercer) SPLOUSHZRZRZRZRRRRRRRR (ca c'est le bruit de l'epee tronçonneuse qui est sortie dans le dos du mec). Comme ca tu peux aller jusqu'au escalier avec ton bouclier pendant qu'il encaisse gentiment toutes les balles qui te sont destinées. Ceci dit la durée de vie est pas énorme, faut le recharger souvent, la en arrivant en bas des escalier pour aller à la sortie par exemple. Mais bon, des pillards yen a pleins sous la main c'est l'avantage. Ca resiste un peu au feu aussi, le problème c'est juste que ca sent le cochon grillé après, ca reste un peu sur les habits comme odeur.

On s'est barré en vitesse du coup après hein...mais j'espère qu'on reviendra par ici, c'etait marrant!

On est donc le 11 Augmentation et on repart pour la prochaine étape : le relais MU23.

On a eu d'abord une déferlante énergétique, 1000 parsecs pour Deenar au pilote, aidé par Alabastor, Xaime, Shakotay et Andrew. C'est le quart 1.

Rien à l'horizon et 1000 parsecs pour Korfu le 12 Augmentation. JIl y avait aussi Scott, Bob et Andrew. Il en reste 3000.

Le lendemain on a eu une panne du générateur alors qu'on surfait en canalisant...500 parsecs mais on est resté en vie, pas mal.

Le 15 Augmentation j'etais de quart aux canons. He ben tu sais quoi? Paffff des débris dans le tunnel! J'ai pu m'en donner à coeur joie, mais on avait pris de l'énergie de mes canons donc ca n'a pas été fameux. Mais Korfu a réussi à éviter tout ca en slidant dans le tunnel. Faudrait vraiment qu'il pilote les yeux bandés, sinon il risque de s'ennuyer à force!

Le 16, on a eu des rayonnement ioniques, ca a fait le plein de radix, c'est cool.

Le 17 un truc radioactif energétique j'ai pas trop compris. Je sais juste que ca sentait pas bon. Mais Bob a bien assuré aux machines en dépolarisant bien. Par contre ca a complètement freiner tout, 0 parsecs pour Korfu...pas de bol!

On est arrivé après le 18, avec une petite déferlante pour terminer les 800 derniers parsecs. Et on a été accueilli par des guirlandes de vaisseaux qui s'amassaient dans et autour de la petite station...


Dernière édition par Wrench le Lun 7 Fév - 20:53, édité 1 fois
Kacem
Kacem
Officier
Officier

Messages : 489
Localisation : Là où y a des grosses machines bruyantes

Revenir en haut Aller en bas

Enregistreur de Wrench Empty Re: Enregistreur de Wrench

Message par Kacem le Lun 7 Fév - 16:54

(Séance 12 : Orage stellaire et station MU23)



On a apprit qu'il y avait un orage stellaire en plein milieu de la route, qui était bloqué par un amas stellaire...résultat : la route était coupée et ca faisait un embouteillage. Andrew a bien sur dit qu'on relevait le défi et qu'on allait foncer à pleine vitesse dans l'orage pour le traverser, atteindre les amas et les détruire...tout ca avec un petit Galactic Basic...avec un seul canon léger...sans blindage.

Y a pas à dire, ca fera une super nouvelle strophe dans la chanson de l'équipage!

On a eu le temps de remettre le message a Jeff Brady. Enfin les autres plutot. J'ai pas trop compris comment ni pourquoi mais il a accepté de nous rejoindre du coup. Bien qu'il se trompe de nom de capitaine, il a l'air sympa et compétent. Je me suis fait aussi entubé sur un pari pour trouver un lance roquette à répétition par Scott aussi...pfffffffffff

Bref...la sortie a été un peu agitée.... euh oui je sais c'est un euphési....euphéma...euphémi....rahhhh les sorties sont toujours agitées avec le capitain Andrew Hawkins. C'est sur qu'à force de balancer son nom à tout le monde, un des marchands allait bien se rappeler qu'il avait une prime de 100 000 credits sur sa tete en OCG... Malcolm Max en l'occurence..

On a donc couru, sous un spectacle de son et lumière des détonations des gardes et de leurs fusil laser, pendant que Deenar, qui avait pris des cours de pilotages avec Korfu, réussissait à accoster en plein embouteillage sans dommage! Le temps de monter dans le vaisseau et on décollait, escorter toujours avec spectacle son et lumiere par 2 corvettes...

Résultat: vaisseau endommagé avant d'effectuer le voyage. On a sauté vers une zone noire pour pouvoir réparer tranquille.

Sauf que on était en espace profond, en alerte orange, et que Bibi qui était sorti réparé s'est tapé une pluie de mini météorite dans la gueule. Il s'en ai fallut d'un cheveux que je perde un bras...et le vaisseau etait encore plus endommagé qu'avant... Grumpf

Heureusement, un peu de scotch, du chewing gum, et en bidouillant quelques fusibles et détournant des circuits, j'arrivait à faire tenir un peu plus le truc, le temps d'un voyage quoi.

On est donc passé en tunnel hyperspatial le 23 Augmentation. Quart 1 : Korfun Scott, Xaime, Shakotay et Bob, pendant que le quart 2 était composé de Deenar, Alabastor, Jeff, Andrew et moi.

Andrew s'est incrusté dans le quart le premier jour, on a commencé prudent sans surfer.

Le jour d'apres, le 24, on a eu des ondines de l'espace! Et ily en a meme une qui est venu nous suivre! La grande classe...c'est mignon c'est petit bête...je me demande quel gout ca a...

Le 25 ce fut le tour d'une Nébuleuse de nous faire perdre du temps...juste 600 parsecs parcouru.

Et on est enfin rentré dans le vif du sujet le 26 : on rentrait dans le gros de l'orage. Ca tremblait dans tous les sens, les eclairs pétaient de plus en plus fort, pas mal de capteurs se mirent à clignoter partout...craquages de phalanges : la fête commence!

Ce fut tendu jusqu'à la fin, y a pas à dire : entre les dépolarisations en utilisant des machines surchauffées, des manoeuvres acrobatiques de Korfu et des scans des énergies qui se déchainaient dans un chaos joyeux, c'etait animé. Surtout que au début, Korfu a du juste se fier à son pilotage... il s'en est sorti comme un chef, on a à peine été sécoué!

Le vaisseau prenait des dégats petit à petit, mais rien de grave, bien que la situation se dégradait forcément au fur et a mesure. Enfin on est arrivé au coeur du truc : une sorte de grand filet doré, magnifique dans un sens, qui piégait la masse de l'orage, qui prenait sa source à l'interieur.

Je voulais canaliser de l'energie pour les canons, mais Korfu m'a dit de plutot dépolariser histoire de... En suivant les instructions d'Alabstor pour m'aider, et Korfu s'occupait de mettre le canonier en bonne position pour faire KABOOOOOOOOOOOOOOOOM sur les amas, ce que Jeff fit avec brio!

On a eu quelques secondes de frayeur, alors qu'on fonçait en plein sur l'amas qui venait d'être bombardé et qui ne bougeait pas...avant d'exploser finalement, juste avant qu'on le traverse.

Il reste 3500 parsecs, je tiens le vaisseau avec litéralement 2 bouts de ficelles...la suite du voyage sera juste une partie de plaisir!

Et une nouvelle strophe pour la chanson une! La prochaine fois, on fait pareil mais en marche arrière!


Kacem
Kacem
Officier
Officier

Messages : 489
Localisation : Là où y a des grosses machines bruyantes

Revenir en haut Aller en bas

Enregistreur de Wrench Empty Re: Enregistreur de Wrench

Message par Kacem le Mer 2 Mar - 17:42

(Séance 13 : Arrivée à Port-Esperance)


Bon ben finalement le reste du trajet hyperspatial a vraiment été une partie de plaisir... mais normal il restait du scotch et des chewing gum donc rien à craindre. D'ailleurs Zed il arrive super bien à mâcher plein de chewing gum en meme temps...sans respirer c'est plus efficace quand même.

On est donc arrivé à la limite de saut du système Exxalia le 4 Travail, apres 7 jours de voyage hyperspatial. On s'y est pas attardé pour aller vite vers Port-Esperance.

J'aurais presque pu dire que tout allait comme sur des roulettes, sauf qu'il y a eu un truc un peu bizarre, mais sans conséquences à priori : monsieur "j'ai des yeux et des oreilles partout, dans n'importe quelle direction et à plusieurs centaines de parsecs de distance, et ce même si je suis en train de jouer aux cartes dans ma vigie", alias Alabstor, a encore montré l'étendu de ses talents en détectant un echo radar furtif qui nous a suivit de peu mais qui a vite disparut. Il est apparut vers la limite de saut de l'hyperespace, comme s'il venait de MU23... Donc soit il nous suivait de peu, en ayant commencé a prendre le tunnel hyperspatial alors qu'il y avait encore l'orage soit...ben j'en sais rien, mais j'aime pas ça.

Soit dit en passant, si je perds un truc, faudra que je pense a demander à Alabastor de me détecter ca... Il pourrait retrouver l'impact mortelle dans une cible réduit en bouillie par un chargeur complet d'hyperblaster lourd je suis sûr....faudra que je fasse le test un jour tiens.

Bref, on a mis 3 jours pour arrivé jusqu'à Aldena et la station qui gravite autour, Port-Esperance. C'etait vraiment sympa de retourner là-bas. Ca n'a pas la saveur exotique d'Havana, mais c'est un peu le premier port sur lequel on a été depuis qu'on se connait avec ceux de l'Espadon. Alfonso est toujours aussi sympa, et la population aussi : ils ont pas grand chose mais ils arrivent à faire des trucs pas mal. C'est un peu notre Port d'attache en fait...

Je leur ai filé quelques coups de mains par contre pour entretenir un peu les systèmes de survie. Ca ressemble à mes machineries mais en vachement plus gros au final. Y a pas vraiment moyen de tout mettre à niveau, mais bon souvent on peut améliorer quelques temps l'efficacité en mettant un bout de scotch ou en déplaçant un chewing gum.

Il y en a même qui nous ont aidé pour retaper le vaisseau aussi...

Rooohhhhh j'ai faillit oublié, t'as raison Boulon! Super nouvelle : Zed est toujours en vie! Bon il a pas vraiment compris ce qu'il s'est passé, mais j'ose pas le contredire, il a pas mal d'énergie et d'entrain. Bref, apparemment il a pas compris pourquoi on l'a pas attendu après son "baptême de l'espace" sans scaphandre... il a nagé un peu et un vaisseau a pu le détecter pour le ramener ici...

Apparemment il a pas vraiment besoin de respirer et il doit avoir de l'air je sais pas où pour compenser la pression...il arrête pas de faire de la trompette avec sa trompe d'ailleurs...

Bref, du coup il a redemandé pour venir dans notre équipage, je l'ai amené a Andrew. Ils ont discuté et apparemment ils ont parvenu a un accord, Zed devant ne pas dire un moment pendant plusieurs jours pour prétendre à une place. J'en ai profité pour lui montrer le vaisseau pendant les réparations.

Il y en avait en gros pour deux semaines de réparations, avant de pouvoir faire une première prise et changer de vaisseau.

On a demandé a Alfonso s'il connaissait quelqu'un pour aller chercher la prime par rapport à notre mission sur l"orage interstellaire. Vu comment on a quitté PI28, ca aurait été risqué d'y aller nous même. Il nous a présenté "La Fouine", le bien nommé tant au niveau physique avec sa tête de rat que dans son comportement. Mais à priori tant qu'on restait sur Port-Esperance il pourrait pas nous faire d'ennui...par contre sur Aldena... Faudra le tenir à l'oeil. Le plus simple aurait été de le tuer ou de lui couper la langue, mais je suis pas sur que le capitain ou Korfu accepte. Mais bon, je dis ça, je dis rien, mais à un moment ca risque d'être lui ou nous... Vu les zéros présents sur les primes de Andrew et de Korfu...

Alfonso nous a aussi parlé d'un contact possible pour voir le Caïd, le capitaine Jones. Il a dejà eu affaire a lui apparemment et il passe souvent par Port-Esperance. Sauf qu'il était pas là pour le moment...

On a aussi fait une suuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuper grosse méga fête bien KABOOM, grâce à une surprise préparé par Andrew, dans la capitainerie de la station, avec tout l'equipage mais aussi les gens d'ici. On a même fait un concours de beuverie, j'ai été jusqu'en final mais j'ai été battu par Xaime... Faut dire que j'aurais du m'en douter, Scott avait pris les paris et misé sur lui...ils ont fait un truc louche avec l'alcool d'ailleurs, il a pas reçu le même que moi grumpf...

M'enfin c'etait une bonne beuverie, on a quasi tous fini bourré et ça à duré 2 jours et une nuit. Manquait juste une bonne baston pour se défouler mais bon...

Le temps de redevenir lucide et on avait un vaisseau tout neuf, prêt à aller faire notre première prise le 22 Travail.

Et quelle prise... bon y a un super gros point positif, c'est qu'on est quasiement tout de suite tombé sur un Romanza 330 qu'on visait, en attendant à peine quelques heures.
Le gros point négatif, c'est qu'on n'a pas fait de prise... On a acheté un vaisseau pour 0 crédit en montrant à peine les crocs quoi...grumpf

On a pu le prendre par surprise en compensant notre manque de vitesse par le truc bidule de Korfu qui fait péter les moteurs et la carlingues mais ca booste bien la vitesse. Pendant ce temps Alabastor brouillait les communications radio pour qu'il n'y ai pas d'appel SOS. C'est une bonne combo ce truc, faudra garder ça en tête pour les prochains abordages.

On s'est rapproché donc super vite, sans qu'il ai vraiment le temps de réagir. Ni une ni deux, on fait un salto bastardo avec Andrew et Bob.

Le capitaine a utilisé le communicateur du Romanza une fois à l'intérieur, faisant son blabla pour dire qu'on était là pour leur piquer leur vaisseau et que soit il le faisait de manière intentionnel et ca allait, soit il voulait pas et on serait obliger de leur péter les rotules, mais au final la fin serait la meme. Bon il a dit ça en mieux hein mais l'essentiel est là...

Sauf que ces tapettes elles ont tout de suite baissé les armes....genre sans même savoir combien on était ni rien du tout. Bon j'aurais pu tous les péter la tronche avec mon petit doigt...ouais et mon hyperblaster lourd aussi Boulon mais, c'est une sorte de gros petit doigt... Bref, j'ai même pas tiré un coup! Même pas une toute petite balle de rien du tout, une petite baffe...je demandais pas grand chose, même un petit taquet j'aurais pris...

Spour ca c'est pas vraiment une prise...c'est du commerce ca grumpf. Enfin le bon coté c'est que du coup, une partie de l'équipage initial a accepté de nous rejoindre alors que les autres étaient placés aux fers.

C'est comme ça que le pilote Ivanos, Diane la mécano, Octavia et Emilius qui sont canoniers et deux jeunes mousses, Zelatia et Lissa, nous ont rejoint.

On a ensuite séparé l'équipage pour ramener les deux vaisseaux a Port-Esperance, avec l'arrêt au stand pour décharger les prisonniers sur un coin paumé.

Roh j'ai faillit oublié aussi : notre première prise, outre le vaisseau, correspond à ce qu'il y avait dans la soute du romanza, à savoir 20 unités cargo de métaux.

Au passage, y a l'ancien capitaine du Romanza, un certain tyberias Arkand, qui connaissait Alabastor. Il a pas trop aimé quand il a du se foutre à poil pour filer son uniforme à Alabastor qui a repéré la proie et donc avait le droit de s'approprier la plus belle tenue : une belle robe rouge damasquinée en argent. Pas très pratique dans la forme, mais au moins la rouge ca tâche pas...du moment que tu taillades un humain qui a le sang rouge bien sur.

Kacem
Kacem
Officier
Officier

Messages : 489
Localisation : Là où y a des grosses machines bruyantes

Revenir en haut Aller en bas

Enregistreur de Wrench Empty Re: Enregistreur de Wrench

Message par Kacem le Jeu 16 Juin - 15:55



Mouarf ca fait un moment que j'avais pas touché mon enregistreur... y a pas mal de choses qui se sont passées en fait : d'abord, j'ai perdu une main découpée net par Andrew... bon il m'a un peu sauvé la vie comme ca et du coup j'ai une super main bionique quand meme.

On a faillit se faire avoir par une statue tueuse bizarre, avant de la balancer.

On s'est fait capturer par 2 croiseurs de l'empire galactique, qui ont détruit port esperance avant... Evidemment on s'en est échappé avec un arret d'urgence en plein tunnel hyperspatial.

Direction Xhi 10 pour chopper Bob, non sans avoir fait une escale dans un systeme bizarre sur une asteroide geante qui se trouve etre le cadavre d'une ancienne bete de l'espace dans lequel un vers geant de l'espace avait élu domicile.

Emeute suite à une vente d'esclave sur la station OCG, ou un mutant Tyranus Rex a mis le boxon en balancant des trucs magiques, sauf qu'on est devenu repsonsable de ca... Bob nous a donné les coordonées d'un Galactic Express qui allait au LCG, on a pu le voler et faire le trajet jusque le bas, en 2 equipages avec des vaisseaux tenus par du scotch et du chewing gum, via un tunnel hyperspatial menant en plein gouffre des conquetes, avec Vera Fisher, une employé de l'OCG au cul.

Apparemment on doit aller a Shalifar on a appris la bas...sauf qu'on doit eviter l'OCG a present...d'ou la direction de Bazaar pour prendre une route évitant la zone... souvenirs souvenirs.

Bon ca c'etait juste pour dire...j'essairais de me souvenirs et de décrire plus en détails mes exploits au cours de ces évènements....au tableau de chasse : des dizaines de soldats de l'empire galactique en armure intégrale et des hypersqualls de l'espace pour ne citer que cela
Kacem
Kacem
Officier
Officier

Messages : 489
Localisation : Là où y a des grosses machines bruyantes

Revenir en haut Aller en bas

Enregistreur de Wrench Empty Re: Enregistreur de Wrench

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum